6 raisons pour lesquelles on perd nos cheveux

Changements hormonaux, stress, manque de vitamines ou anémie… Autant de facteurs pouvant être à l’origine d’une perte excessive de cheveux, mais pas seulement. On vous explique tout.

Restez informée

La perte de cheveux est un processus naturel. Nous en perdons entre 60 à 100 par jour, sans même nous en rendre compte. Toutefois, ce processus devient anormal et excessif lorsque plus de 100 cheveux sont perdus par jour. Ce phénomène peut être causé par :

1/ Une mauvaise alimentation

Tous les aliments que§(nous mangeons ont une répercussion positive ou au contraire négative sur notre organisme. Le fait de consommer peu d’aliments riches en nutriments (protéines, zinc, fer…) et en vitamines (A, C…) peut tout à fait favoriser la chute des cheveux, puisque ces éléments sont essentiels à leur croissance et à leur renforcement.

2/ Le stress et l’anxiété

Les grands ennemis du 21ème siècle (à savoir le stress et l’anxiété) peuvent également être à l’origine de ce phénomène capillaire. Pourquoi ? Parce que ces deux émotions augmentent le niveau de cortisone et d’adrénaline, qui inhibent la croissance des cheveux, et donc, amplifie leur chute.

3/ Certains problèmes de santé (tels que l’anémie)

L’anémie est le terme qui caractérise l’appauvrissement du sang en globules rouges, pouvant être dû à un manque de fer. Conséquence ? Une chute excessive des cheveux. La teigne, le lupus, l’hypothyroïdie, l’hyperthyroïdie ou encore l’alopécie peuvent également être à l’origine de ce phénomène. Enfin, la prise de certains médicaments peut elle aussi avoir un rôle néfaste sur la chevelure (warfarine, héparine, propylthiouracile, carbimazole, vitamine A, isotrétinoïne, acitrétine, lithium, bêta-bloquants, colchicine, amphétamines, médicaments anticancéreux…)

4/ La période post-partum et le processus de vieillissement

Une diminution du taux d’hormones après l’accouchement peut entraîner une perte de cheveux. Aussi, la ménopause chez la femme (et l’andropause chez l’homme) peuvent favoriser ce phénomène pour le même motif.

5/ Les facteurs génétiques

“C’est la faute à pas de chance” : une perte excessive des cheveux peut être héritée des parents.

6/ L’utilisation de produits capillaires chimiques et les coiffures trop serrées

C’est bien connu : l’utilisation de produits capillaires chimiques à outrance peut avoir des répercussions négatives sur la beauté des cheveux. Les coiffures trop serrées également lorsqu’elles sont réalisées très fréquemment : ces dernières peuvent provoquer une alopécie de traction (certaines hôtesses de l’air en souffrent particulièrement). Il s’agit d’une perte de cheveux progressive, qui concerne principalement la zone frontale, les tempes ainsi que la zone autour des oreilles.

Source: Lire L’Article Complet