Cheveux blancs : saviez-vous qu'ils pouvaient se recolorer naturellement ?

Une étude réalisée par des chercheurs de Harvard a démontré que le stress pouvait provoquer certains dommages capillaires (qui ne sont cependant pas irréversibles). Autrement dit, pas de panique si vos cheveux s’éclaircissent pour cette raison !

Restez informée

Les cheveux gris sont souvent associés au stress. La preuve : la légende raconte que lorsque Marie-Antoinette a été capturée pendant la Révolution française, ses cheveux sont devenus blancs du jour au lendemain… L’ancien sénateur américain John McCain, décédé en 2018, a lui aussi perdu sa couleur de cheveux après avoir subi de graves blessures en tant que prisonnier durant la guerre du Vietnam. Mais jusqu’à présent, il n’existait pas d’étude sérieuse réalisée à ce sujet, avant celle qui a été publiée dans la revue scientifique Nature. Dans cette dernière, des chercheurs de l’université Harvard (aux États-Unis) et du Center for Research in Inflammatory Diseases (au Brésil) ont découvert que les cheveux pouvaient être endommagés en période de stress (en raison des dommages liés aux cellules responsables de la production de mélanine dans les follicules pileux). Mais pas de panique, ce phénomène ne provoque pas une perte de couleur des cheveux de façon définitive, car ça n’est pas une cause génétique.

Stress et cheveux blancs : ce phénomène est réversible

D’après les mêmes chercheurs à l’origine de l’enquête en question, l’apparition des cheveux blancs (liée au stress) serait réversible. “Chez un volontaire, nous avons observé une recoloration de plusieurs cheveux blanchis après un séjour en vacances” expliquent les experts. “Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il est question de variations de couleur très subtiles qui dépendent notamment d’un équilibre chimique potentiellement perturbé par un stress prolongé” poursuivent-ils. Bonne nouvelle !

Source: Lire L’Article Complet