Comment obtenir une silhouette fine et tonique grâce au surf ?

Idéal en été pour prendre soin de son corps tout en profitant de la nature, le surf devient de plus en plus populaire sur les plages de France. Une ancienne surfeuse de haut niveau nous donne ses conseils pour s’y mettre en douceur et profiter de tous les bienfaits de cette discipline complète.

  • Bien débuter en surf
  • Comment se passe un cours de surf ?
  • Les bienfaits du surf
  • Zoom sur le Toyboard et le Surf Indoor
  • Où faire du surf ?

Exit le mythe du surfeur macho à la conquête de vagues  démesurées. Aujourd’hui, le surf se démocratise et séduit un tout nouveau public à la recherche de bien-être en connexion avec la nature. De Biarritz aux Sables d’Olonne, en passant par l’île d’Oléron ou le Cap Ferret : les plages de toute la France se remplissent et attirent de nouvelles adeptes qui n’ont plus peur de se jeter à l’eau. “Le surf devient un sport de plus en plus féminin. Sur la Côte Basque, on trouve en majorité des filles surfeuses dans l’eau, l’été comme l’hiver. Aussi, sur les compétitions, il commence à y avoir de moins en moins de favoritisme envers les hommes. Les professionnelles sont plus présentes et plus médiatisées” constate Marion Bouzigues, ancienne surfeuse de haut niveau et monitrice de surf au Hendaye Bidassoa Surf Club.

Comment se mettre au surf en douceur ?

La coach nous conseille de prendre au moins un premier cours de surf pour se mettre en condition : “Le surf est devenu très populaire et à la mode. Les gens pensent que c’est un sport facile et qu’il suffit de louer une planche pour se lancer à l’eau… mais cela peut devenir très dangereux pour soi et pour les autres si on ne sait pas comment se positionner, quelle vague prendre, etc. Il faut d’abord apprendre les bases et les gestes de sécurité. L’idéal, c’est de faire un stage d’une semaine minimum au début” recommande-t-elle. 

Une fois que les bases sont acquises, le choix du matériel de surf est primordial avant de prendre le large : “Même si le surf devenu vraiment accessible grâce à la location de planches notamment celles en mousse, il faut toujours choisir une planche adaptée à sa morphologie et à son gabarit“. Côté tenue, Marion Bouzigues préconise de porter une combinaison de surf plutôt qu’un maillot de bain, surtout lorsque l’on débute : “Sur une planche en résine, on risque de se blesser. Avec une combinaison, on protège sa peau et on flotte mieux. Plus la température de l’eau est froide, plus la combinaison doit être épaisse”.

Le choix de l’endroit où pratiquer le surf a aussi toute son importance : “Ne vous lancez pas dans les Landes à La Gravière où le courant est fort et les vagues sont très creuses pour apprendre le surf ! Allez d’abord dans des petits spots comme Hendaye ou Bidart qui sont plus accessibles et pas dangereux. Toutes les techniques s’apprennent sur les petites vagues. Ensuite, si vous cherchez à progresser, vous pourrez surfez sur des spots plus gros au fur et à mesure” ajoute-t-elle.

View this post on Instagram

Nire Lekua, Nire Etxea 🌊🙏

A post shared by MARION RAMOS BOUZIGUES🌻🌊💦 (@marionramos_bouzigues) on

Une publication partagée par MARION RAMOS BOUZIGUES (@marionramos_bouzigues) le

Comment se déroule une séance de surf ?

“La première chose à faire lorsqu’on arrive sur le sable, c’est d’observer les conditions dans lesquelles on va évoluer. On commence par un échauffement en bodysurf (ndlr : du surf dans les vagues sans planche), on prend la température de l’eau. Ensuite, on retourne sur le sable pour apprendre à glisser avec le haut du corps sur la planche. On apprend à faire le fameux redressement et ensuite, on se dirige dans l’eau pour mettre tout cela en pratique” décrit Marion Bouzigues. Comptez entre 1h et 1h30 pour une séance de surf complète.

De par sa connexion évidente avec la nature, le surf n’est pas un sport comme ceux que l’on pratique en salle de gym traditionnelle : “Les conditions météorologiques sont déterminantes. Les vagues évoluent chaque minute, chaque seconde. On travaille son sens marin, on est à la recherche de sensations” explique la coach. Le rythme idéal pour progresser efficacement ? “Plus on y va fréquemment, mieux c’est, car on s’adapte à toutes les conditions et on analyse mieux les vagues à force. Quand on est habitué, on peut même y aller deux fois par jour pour appréhender la marée haute et la marée basse. Une fois qu’on sait se mettre debout sur la planche, le but est de savoir quelle vague prendre et à quel moment. Il ne faut pas subir la vague qui nous tombe dessus” continue-t-elle. Coordination, équilibre et habileté sont aussi de mise lorsqu’on pratique le surf !

Quels sont les bienfaits du surf ?

Le surf est un sport complet qui permet de renforcer toutes les parties du corps : “En surf, on passe la plus grosse partie du temps à ramer, donc on sollicite surtout le dos, les épaules, les brasLes abdominaux et la sangle abdominale sont énormément engagés lorsqu’on est debout sur la planche car on est constamment en gainage pour maitriser l’instabilité. Lorsqu’on glisse sur la planche, on travaille les cuisses et les fessiers à fond” confirme Marion Bouzigues. Mieux encore, grâce à la pression de l’eau, les efforts physiques sont d’autant plus intenses. Les mouvements dans la mer pompent encore plus d’énergie et de graisse, ce qui permet de s’assécher sur la durée.

Au-delà des bénéfices physiques, le surf apporte aussi des bienfaits sur le mental : “Sur les vagues, on n’a pas le temps de réfléchir à ce qui se passe à l’extérieur, à nos problèmes. Dans l’eau, il faut être attentif à la vague, c’est un moment où l’on se déconnecte complètement avec le monde extérieur. De plus, il a été prouvé que les vagues diffusent des ondes négatives qui procurent une sensation de bien être et influent sur notre humeur. C’est comme prendre un bain de forêt” assure la coach.

Une publication partagée par MARION RAMOS BOUZIGUES (@marionramos_bouzigues) le

Zoom sur le Toyboard et le Surf Indoor

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Que faire lorsqu’on n’habite pas au bord de l’eau ? Depuis quelques années, de plus en plus de lieux aquatiques proposant des vagues artificielles s’ouvrent partout en France pour pratiquer le surf en intérieur. En parallèle, de nouvelles disciplines sportives inspirées du surf ont vu le jour pour permettre de s’entraîner où que l’on soit : “Je recommande les cours de Toyboard à mes élèves pour travailler le redressement sur la planche. C’est un très bon outil qui crée un déséquilibre lorsqu’on cherche à passer d’une position allongée à debout, exactement comme quand on est dans l’eau. C’est très efficace pour travailler sa souplesse et se renforcer en profondeur. On peut faire du Pilates dessus par exemple” conseille Marion Bouzigues. Plus holistique, le Surf Yoga consiste à enchaîner des asanas sur un longboard en bois qui imite les mouvements des vagues. À chacune de trouver la pratique qui lui convient pour compenser les hivers particulièrement froids ou les déplacements loin de la mer.

Où faire du surf en France ?

  • Liste des spots de surf en France sur le site de la Fédération Française de Surf : www.surfingfrance.com
  • Pratiquer le Surf Indoor au City Surf Park à Lyon : www.city-surf-park.com
  • Session de Surf Indoor chez Surf in Paris : www.escapelab.fr/surf-paris
  • Planches de Toyboard en vente sur le site officiel de la marque Toyboard : www.toyboard.fr
  • Cours de Surf Yoga au Rasa Yoga Rive Gauche à Paris : www.rasa-yogarivegauche.com

Source: Lire L’Article Complet