Le rétinol : comment utiliser ce puissant ingrédient anti-âge ?

Le rétinol est depuis longtemps prisé en cosmétique pour ses vertus anti-âge. Il continue aujourd’hui d’être utilisé par les laboratoires dans de nombreuses formules de soin. Cet actif puissant combat le vieillissement cutané et illumine le teint. Une molécule aux nombreuses vertus qui réclame certaines précautions d’emploi. Explications.

  • Fabrication
  • Bienfaits
  • anti-grise mine
  • anti-âge
  • anti-acné
  • Utilisation sans risque
  • Alternatives

Comment est fabriqué le rétinol ? 

Le rétinol est un dérivé actif de vitamine A qui appartient à la famille des rétinoïdes. Cette molécule est indispensable pour une peau en bonne santé. Elle régule la mélanine, stimule la production de collagène, favorise le renouvellement cellulaire et apaise les inflammations. C’est donc l’allié indispensable pour lutter contre les signes de l’âge et faire peau neuve. Le rétinol est également indiqué pour les peaux acnéiques ou endommagées par le soleil.

Quels sont les bienfaits du rétinol pour la peau ?

Anti-grise mine : un teint lumineux

Le rétinol agit sur le renouvellement cellulaire et aide ainsi l’épiderme à se débarrasser des cellules mortes. Il éclaircit les teints brouillés et favorise une peau lumineuse et nette. Il réduits également les tâches pigmentaires causées par le soleil, offrant une meilleure clarté à la peau. A noter : le rétinol ne convient pas aux peaux sensibilisées ou sèches.

Anti-âge : une cure de jouvence pour la peau

En stimulant le renouvellement cellulaire et l’élastine de la peau, le rétinol contribue à réduire l’apparence des signes de l’âge et apporte un aspect plus ferme au visage. Le rétinol active également les fibroblastes, source de collagène nécessaire pour une peau élastique, souple et rebondie. A noter : cette molécule anti-âge puissante peut être utilisée en routine de soins dès 25 ans.  

  • Anti-âge, antirides : quelles différences et actions ?

    Pour lutter efficacement contre le vieillissement cutané, il est important de faire la différence entre un soin anti-âge et un soin antirides. Voici tout ce qu'il faut savoir pour faire le bon choix et s'assurer une peau visiblement plus jeune.

Anti-acné : un grain de peau lissé

Le rétinol est également réputé pour estomper les irrégularités de l’épiderme, lutter contre l’acné et améliorer la texture de la peau. En activant la régénération cellulaire, la molécule désobstrue les pores de la peau. En cas de peau sujette à problèmes, il est possible que le rétinol provoque au début de son utilisation une poussé de boutons détox. A noter : le rétinol est un actif abrasif. En éliminant les couches supérieures de la peau, il peut sensibiliser la peau. En cas de doute, demandez l’avis d’un dermatologue.

Comment l’utiliser sans risque  ?

  1. Avant d’utiliser régulièrement un soin doté de rétinol, mieux vaut habituer l’épiderme avec une seule application par semaine. Lorsque la tolérance au produit est parfaite, il est possible d’augmenter la fréquence d’applications.
  2. Le rétinol est photosensibilisant, c’est-à-dire qu’il peut augmenter la sensibilité de la peau au soleil. Il est recommandé de l’utiliser combiné à une crème solaire avec un SPF élevé ou en routine nocturne avant le coucher.
  3. Afin d’éviter les irritations lors de l’utilisation de rétinol, mieux vaut supprimer de votre routine beauté les soins exfoliants ou les produits très concentrés.
  4. Le rétinol ne convient pas au contour de l’œil.
  5. Par principe de précaution, le rétinol est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes

Quelles sont les alternatives au rétinol ?

Le bakuchiol

Il existe dans la nature des plantes aux propriétés similaires à celles du rétinol, plus douces qui limitent les risques d’irritations. Parmi elles, le Bachi, une plante utilisée en médecine ayurvédique et dont on extrait le bakuchiol. Un ingrédient de plus en plus plébiscité par les marques de cosmétiques, présenté comme l’alternative végétale au rétinol. Non irritant, il convient à tous les types de peaux et est sans danger pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Les huiles végétales riches en vitamine A

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Il est possible de troquer le rétinol pour des huiles végétales riches en vitamine A comme l’huile de rosier sauvage, l’huile de cacay, l’huile d’Argousier, l’huile de Rose Musquée ou encore l’huile d’Avocat. Pour décupler leurs propriétés anti-âge, il est possible d’utiliser ces huiles en synergie avec des riches en vitamine E.

Source: Lire L’Article Complet