40 ans après, des images du mariage de Charles et Diana sont dévoilées dans un documentaire

Le 29 juillet 1981, le prince Charles épousait Lady Diana Spencer devant 750 millions de téléspectateurs. Quarante ans après, un documentaire anniversaire dévoile des images restaurées de l’événement planétaire.

3 500 invités, 750 millions de téléspectateurs répartis dans 74 pays, une robe de mariée brodée de 10.000 sequins assortie d’une traîne de 7,6 mètres… L’union du prince Charles et de Diana Spencer, le 29 juillet 1981, s’inscrit dans l’histoire contemporaine comme l’événement de tous les superlatifs. Quarante ans après, un documentaire dévoile des images restaurées de la cérémonie.

Des témoignages inédits

Diffusé le 15 juillet sur BritBox, plateforme pour l’instant indisponible en France, Le Mariage du siècle reconstitue le déroulement de la cérémonie à travers des témoignages inédits d’invités, de journalistes et de photographes, mais aussi d’artisans et du personnel royal ayant pris part à l’organisation des noces. Parmi eux, le fleuriste royal en chef, David Longman, qui a composé le bouquet de la mariée, le directeur musical Barry Rose, qui a dirigé la chorale à l’intérieur de la cathédrale Saint-Paul ou encore le chef boulanger de la Royal Navy, Dave Avery, qui a rencontré Diana avant de passer 14 semaines à créer le gâteau de mariage.

Edward Spencer au bras de sa fille, la princesse Diana lors de son mariage avec le prince Charles. (Londres, le 29 juillet 1981.)

Princesse Diana et le prince Charles quittent la cathédrale St Paul. (Londres, le 29 juillet 1981.)

Conçue par Elizabeth and David Emanuel, la robe de mariée de Lady Diana est entrée dans l’histoire avec une traîne de près de 8 mètres de long.

Princesse Diana et le prince Charles quittent la cathédrale St Paul dans un carosse après leur mariage. (Londres, le 29 juillet 1981.)

Une statue inaugurée pour les 60 ans de Lady Diana

Malheureusement, cette union censée donner suite à une histoire digne d’un conte de fée, s’est terminée par un divorce en 1996 et l’année suivante, par la mort tragique de Lady Di, à Paris. Éternelle princesse des cœurs, Diana trône désormais dans le Sunken Garden (traduisez, «jardin immergé») de Kensington Palace, où une statue de bronze a été inaugurée le 1er juillet, à l’occasion de son 60e anniversaire.

On peut également admirer son inoubliable robe de mariée dans le cadre de l’exposition «Royal Style in the Making» (Un style royal en devenir), dont le but est de présenter les pièces qui ont «contribué à façonner l’image publique de la monarchie britannique et propulsé l’industrie britannique de la mode sur la scène mondiale».

Source: Lire L’Article Complet