A vos swipe ! Ce membre de la famille royale est inscrit sur une application de rencontre et parle français !

Vous n’êtes plus qu’à un swipe de faire votre entrée dans la famille royale ! Ce 4 juillet, on apprend que la cousine des princes William et Harry a rejoint une application de rencontre, dans le but de se remettre d’une rupture douloureuse…

On l’avait découverte en 2016, à l’anniversaire de la reine Elizabeth II, alors qu’elle n’avait encore que 20 ans. Lady Amelia Windsor, fille de George Windsor et de son épouse Sylvana, avait alors débarqué en total look Chanel, faisant tourner des têtes, et éclipsant au passage les princesses Eugenie et Beatrice, mais aussi Kate Middleton, la femme du prince William…Cette année là, elle recevait le titre de “plus belle femme de la famille royale britannique”, que lui décernait le magazine Tatler.

Un coeur (royal) à prendre

Deux ans plus tard, devenue mannequin, on la retrouvait sur les catwalks de la fashion week, entre les tournois de polo et les galas de charité. Et malheureusement, son emploi du temps surchargé a fini par avoir raison de la vie amoureuse de cette jolie Amelia. En effet, malgré tous ses précieux atouts, celle qui est actuellement depuis 2021, 42e dans l’ordre de succession au trône britannique, n’a pas encore trouvé l’amour.

Le Mail on Sunday raconte qu’elle vient de rompre avec un bel italien et qu’elle aurait décidé de reprendre les choses en main. C’est ainsi qu’on apprend ce 4 juillet que Lady Amelia Windsor, 25 ans, paye 8 livres par mois pour être sur Raya, cette application de rencontre pour beautiful people. 

Galerie: Prince William : pourquoi son cliché d’anniversaire a particulièrement touché les fans (Gala)

Au Royaume-Uni, on y retrouve des people comme Harry Styles (27 ans), ou encore Cara Delevingne (28 ans), mais Lady Amelia Windsor pourrait très bien chercher la perle rare au delà des frontières britanniques, et peut-être même en France.

Elle pourrait choisir la France !

En effet, elle qui avait participé au bal des débutantes de l’hôtel de Crillon à Paris, en 2013, parle parfaitement notre langue, puisqu’elle l’a apprise à l’université d’Édimbourg, où elle est scolarisée depuis 2015. De quoi laisser rêveur.

>> A voir aussi : “Qu’elle se taise !” : cette offre de Meghan Markle qui tombe très mal !

F.A

Source: Lire L’Article Complet