Affaire Alec Baldwin : la fiancée de Brandon Lee brise le silence 28 ans après la mort accidentelle de l’acteur

Le coup de feu de l’affaire Alec Baldwin rappelle le choc du décès de Brandon Lee sur le tournage de The Crow. En écho à cette récente tragédie, la fiancée du comédien a brisé trois décennies de silence, lundi 25 octobre 2021 en s’adressant au magazine People.

En s’entraînant à dégainer son arme, qui aurait dû être chargée à blanc, sur le tournage du western Rust à Santa Fe (Californie), Alec Baldwin a accidentellement tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessé le réalisateur Joel Souza, jeudi 21 octobre. Une actualité tragique qui ravive de sombres souvenirs, comme celui de Brandon Lee, prématurément disparu dans des circonstances similaires à l’âge de 28 ans. La progéniture de la star des arts martiaux Bruce Lee était l’acteur principal du long-métrage fantastique The Crow (1994), sur un jeune homme assassiné puis ressuscité pour accomplir sa vengeance. Cette adaptation des comics du même nom, signée Alex Proyas (I, Robot), est entachée par un drame survenu le 31 mars 1993. Au cours d’une scène, Michael Massee, l’interprète de Funboy, tire au revolver sur le héros. Comme pendant les répétitions, Brandon Lee s’effondre au sol au moment de la détonation mais ne se relève pas après la prise. Il n’y avait pas de balle à blanc. Touché à l’abdomen, ayant ses organes vitaux perforés, le comédien prometteur est plongé dans le coma avant de décéder le soir-même.

Lundi 25 octobre, sa fiancée Eliza Hutton a exprimé sa vive émotion à la suite de cet incident impliquant Alec Baldwin, auprès du magazine People. Brisant le silence près de trois décennies après la mort de son bien-aimé, elle s’est montrée effondrée : « Il y a vingt-huit ans, j’ai été bouleversée par le choc et le chagrin de perdre l’amour de ma vie, Brandon Lee, de manière si insensée. Mon cœur souffre à nouveau maintenant pour le mari et le fils d’Halyna Hutchins, et pour tous ceux qui sont restés à la suite de cette tragédie évitable. »

L’interdiction des armes sur les plateaux soulevée

Soutenant les nombreuses pétitions affluant sur Internet pour demander l’interdiction des armes non factices comme accessoires de cinéma, elle a appelé le septième art à prendre des mesures immédiates : « J’exhorte ceux qui en ont le pouvoir à apporter des changements pour envisager des alternatives aux vraies armes à feu sur les plateaux de tournage. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Jeff Most Productions / Gaumont Buena Vista

Autour de

Source: Lire L’Article Complet