"Affaire conclue" : Julien Cohen copieusement moqué pour son ego

Julien Cohen s’aimerait-il un peu trop ? C’est en tout cas ce qu’ont affirmé les autres acheteurs d’Affaire conclue dans un numéro diffusé mercredi 28 octobre 2020 sur France 2.

  • Julien Cohen

Julien Cohen est l’un des acheteurs préférés des fans d’Affaire conclue. Généreux, l’antiquaire n’hésite jamais à donner un coup de pouce aux vendeurs pour qui il se prend d’affection. Farceur, il prend également un malin plaisir à faire craquer ses camarades quitte à se faire recadrer quelques fois. Mais qu’en est-il lorsqu’il est lui-même la cible de (gentilles) moqueries ? Mercredi 28 octobre, les experts de l’émission de vente aux enchères ont fait la rencontre d’Annick, qui souhaitait vendre une broche en or jaune représentant un homme sur une draisienne. Un bijou de famille qui a très vite attiré l’attention du célèbre acheteur aux lunettes bleues.

“Je suis obligé de m’aimer pour les autres”

Séduit, Julien Cohen est allé jusqu’à accrocher la broche à sa chemise. De quoi vivement faire réagir les autres acheteurs du programme de France 2. “Tu t’aimes bien comme ça, t’es content !“, a lancé Gérald Watelet. “Bah tu sais, je crois qu’il s’aime bien tout le temps hein“, a renchéri Diane Chatelet. “Avec ou sans broche“, a précisé Marie du Sordet. Mais Julien Cohen n’est pas du genre à se laisse faire. “Écoutez, moi je pars du principe où il vaut mieux bien s’aimer parce que comme personne ne m’aime, je suis obligé de m’aimer pour les autres“, a répliqué la star d’Affaire conclue, s’attirant encore plus de moqueries.

Calimero, sors de ce corps !“, a réagi Gérald Watelet avec amusement. “Le pauvre !“, a enchaîné Djamel Bentenah, faisant mine d’avoir de la peine pour son collègue. “Oui, non, mais on va le plaindre, attends…“, a conclu Diane Chatelet, avant que les enchères ne puissent enfin démarrer. Après moult négociations, Annick a accepté de se séparer de sa broche contre 700 euros. Une déception pour la vendeuse dont l’objet a été estimé à 1.000 euros par la commissaire-priseur Diem Crenais.

Source: Lire L’Article Complet