Affaire Estelle Mouzin : la petite fille bientôt retrouvée, 19 ans après sa disparition ?

Mardi 17 mai 2022, Maître Didier Seban, l’avocat du père d’Estelle Mouzin s’est exprimé sur Europe 1. Il a révélé que des nouvelles opérations de fouilles sont sur le point de démarrer pour tenter, une nouvelle fois, de retrouver la petite fille.

  • Michel Fourniret
  • Monique Olivier

C’est un grand point d’interrogation. Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne. La petite fille de 9 ans rentrait de l’école et n’a jamais été revue depuis. En 19 ans, celle qui aurait eu près de 30 ans aujourd’hui, n’a jamais donné le moindre signe de vie. Lorsque Michel Fourniret est arrêté en juin de la même année, il est rapidement soupçonné d’avoir un lien avec cette affaire. Mais quelques années plus tard, il finira par avouer avoir enlevé et tué la fillette, avec l’aide de sa compagne et complice Monique Olivier. Seulement, le corps n’a jamais été retrouvé, malgré les diverses opérations de fouilles. Mardi 17 mai 2022, Maître Didier Seban, l’avocat du père d’Estelle Mouzin a fait une mise au point de l’affaire face à Julien Pearce sur Europe 1.

« On a une dernière tentative »

Il faudra 15 ans à Michel Fourniret pour avouer qu’il était impliqué dans la disparition de la fille d’Eric Mouzin, et pour que Monique Olivier révèle qu’elle lui a fourni un faux alibi ce soir-là. Impliqué puis innocenté à plusieurs reprises, l’Ogre des Ardennes avait été blanchi par un appel téléphonique passé depuis la Belgique le 9 janvier 2003. Les multiples recherches dans sa camionnette n’ont jamais permis de déterminer la présence de la fillette, et à ce stade rien ne lie l’homme au crime, si ce n’est des aveux faits depuis sa prison, un an avant sa mort. « On avait eu immédiatement un doute. Les enquêteurs belges quand ils arrêtent Michel Fourniret, on est à proximité de la disparition d’Estelle. Très vite la conviction que cela peut être ce couple terrible qui est à l’origine de la disparition » s’installe, explique pourtant Me Seban. Une hypothèse balayée par les autorités françaises à l’époque.

Depuis que le tueur en série a avoué être l’auteur du meurtre en mars 2020, huit campagnes de recherches ont été menées pour retrouver les restes d’Estelle Mouzin, en vain. Et ce malgré la présence de l’ex-compagne et complice de Michel Fourniret sur les lieux. « Une dernière avancée a eu lieu puisque Monique Olivier a dit qu’elle a assisté à cet enterrement, après avoir nié pendant deux ans avoir accompagné Michel Fourniret. On va encore la ré-interroger. Sa perversité fait qu’elle joue avec les enquêteurs« , indique l’avocat. Il révèle également que d’autres opérations de fouilles sont prévues dans cette affaire. « On envisage d’essayer les dernières technologies pour identifier les mouvements de terrain, des éléments qui permettent de voir où est enterré le corps d’Estelle. Mais on ne désespère pas. On a une dernière tentative avant de renvoyer le dossier aux assises, qui vont avoir lieu juste après l’été ou dans les mois qui viennent« , conclut-il.

Source: Lire L’Article Complet