Affaire PPDA : l'écrivaine Alexandra Fra donne sa version des faits et le soutient

Huit femmes ont pris la parole dans Libération le lundi 8 novembre 2021 pour dénoncer les agissements présumés de Patrick Poivre d’Arvor. Des révélations sur lesquelles est revenue l’écrivaine Alexandra Fra dans Touche pas à mon poste sur C8 le mercredi 17 novembre 2021.

  • Patrick Poivre d'Arvor

Décrivant le mode opératoire de Patrick Poivre d’Arvor comme étant répétitif, huit femmes, dont 7 à visage découvert, se sont exprimées dans Libération, le lundi 8 novembre 2021, pour dénoncer les agissements présumés de l’ex-vedette de TF1. Des témoignages dans lesquels les plaignantes ont expliqué dans les moindres détails les abus qu’elles auraient subi de la part de Patrick Poivre d’Arvor. Elles ont ainsi dénoncé ainsi publiquement « le comportement abusif » de l’ancien collaborateur de Jean-Pierre Pernaut. Toutes pointent également du doigt « le pouvoir autoritaire » du journaliste.

De son côté, l’écrivaine Alessandra Fra est également sortie du silence dans Touche pas à mon poste sur C8 le mercredi 17 novembre 2021. Elle a ainsi affirmé avoir elle aussi été sollicitée sexuellement à plusieurs reprises par l’ex-compagnon de Claire Chazal. « Ça c’est mal passé avec lui, mais j’ai dit ‘non’. Je pense toujours qu’une femme peut dire ‘non’, plusieurs fois si elle le souhaite. Je n’avais pas forcément envie de couper les ponts avec lui. J’estimais aussi qu’on avait eu une sorte d’échange. […] Après j’ai voulu garder une amitié parce que je l’aimais bien. J’avais vu ses côtés sombres. Ça c’était très mal passé mais j’avais beaucoup insisté pour avoir des explications », a-t-elle ainsi expliqué face aux caméras.

Alexandra Fra : « Il n’a jamais à aucun moment été violent »

Plus tard, Alessandra Fra accepte un nouveau rendez-vous avec PPDA. Son but, obtenir des réponses. « Je vais chez lui et une fois de plus j’ai été obligée de dire ‘non’. Il a de nouveau insisté, […] il pose des questions insistantes sur ma vie personnelle. Ça me gêne un peu, je trouve que c’est déplacé. Il me dit qu’il voudrait des rapports sexuels, et je dis ‘non’. A chaque fois c’est la même histoire avec lui. Il est direct, il essaye, il tente sa chance. Il abaisse un peu son pantalon… Mais c’est bref, je dis ‘non’ et il écoute mon ‘non’ et il arrête. Il n’a jamais à aucun moment été violent, brutal », a ainsi expliqué l’auteure face à Cyril Hanouna. Pour autant, malgré les comportements inappropriés présumés du journaliste, Alessandra Fra a également expliqué sur le plateau de C8 qu’elle soutient Patrick Poivre d’Arvor. « Mon expérience a prouvé que quand j’ai refusé, il s’est arrêté, il n’a pas fait preuve de violence. […] Ses comportements sont déplacés mais il n’est pas coupable de viol ». Pour l’heure, Patrick Poivre d’Arvor, reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

A lire aussi : Mort d’Étienne Mougeotte : quand il publiait des révélations sur Claire Chazal et PPDA

Source: Lire L’Article Complet