Agressée pour ne pas avoir donné son numéro : le témoignage bouleversant de Luane, 18 ans

Dans Balance ton post !, le 3 septembre 2020 sur C8, le témoignage de Luane, 18 ans, sur l’agression qu’elle a subie pour avoir refusé de donner son numéro de téléphone, a ému les téléspectateurs. Nombre d’entre eux ont salué son courage.

  • Cyril Hanouna

Elle fait de plus en plus parler d’elle, dans la rubrique des faits divers : la violence en France. Agressions, lynchages, insécurité, le nombre des incivilités semblent avoir bondi ces derniers temps. Le phénomène fait l’objet de multiples débats. Cyril Hanouna, qui souhaite lancer un projet de parc d’attractions, l’a mis au sommaire de l’un de ses sujets dans son émission Balance ton Post du jeudi 3 septembre 2020. 68% des Français déclarent se sentir en insécurité. Pour étayer la discussion, l’animateur de C8 a invité Luane afin qu’elle apporte son témoignage. Elle a subi une agression pour avoir simplement refusé de donner son numéro de téléphone. La jeune femme, originaire de la région parisienne, devait se rendre avec une amie au lac de Baggersee, à Strasbourg, le 26 août 2020.

Sur le chemin, elles croisent un jeune homme de 16 ans, à scooter. Selon France Bleu, qui a recueilli leur témoignage, tout va très vite. “Il nous a dit qu’on était jolies, il était intéressé par nos numéros de téléphone. On a refusé ses avances et il a persisté“, explique Luane. “Du coup, je lui ai dit ‘ tu as trois secondes pour te casser’. J’ai commis une erreur. Je lui ai mis une gifle. Et là, il a répondu en m’infligeant trois coups de poings à la tête, puis il m’a mis de multiples coups. Son amie Claire est également frappée au visage et au dos. Sur le plateau de Balance ton post !, oeil tuméfié, elle raconte la violence subie sans qu’aucune personne ne leur soit venue en aide. Et pourtant, elles n’étaient pas seules. Avec un fracture du plancher orbital, la jeune étudiante à dû être opérée de l’oeil. Elle a porté plainte. Leur agresseur, connu des services de la police, a été identifié mais pas encore arrêté.

Personne n’a réagi pour prendre leur défense

Son témoignage fort a touché les téléspectateurs. La violence qu’elle a subie scandalise. De nombreux internautes ont souhaité lui apporté leur soutien et témoigner de leur sympathie. “C’est fou ce témoignage, courage à Luane, mais comment ne pas avoir peur de toute cette violence“, “Elle a un courage incroyable, ne cédons pas à la peur“, “Admiratif de Luane et de son témoignage ce soir dans #BalanceTonPost. J’espère qu’elle pourra avancer rapidement, ne cédons pas face à ces sales mecs et n’ayons pas peur“, “De tout cœur avec Luane ! En espérant qu’elle se rétablisse très vite sans séquelles physique et psychologique !“, “Courage et j’espère qu’il sera lourdement condamné !“, “De pire en pire. De nos jours, on se fait insulter ou tabasser pour des oui ou des non…

D’autres relèvent le fait que personne ne leur a apporté de l’aide. “Les gens autour, des pourritures ! Aucun bonhomme, aucun courage, rien zéro !“, “Non assistance à personne en danger, c’est pire que les protagonistes en eux-mêmes“, “C’est une honte que personne n’ait bougé, on ne laisse pas une enfant se faire massacrer, regarder et ne rien faire.” Très lucide, Luane reste traumatisée par son agression, même si elle tente de prendre un peu de distance. “J’essaie d’avoir la même attitude qu’avant car, que j’ai une attitude ou une autre, cela ne fera pas changer le monde qu’il y a autour de moi. Mais il est vrai que j’ai des réflexes que je n’avais pas avant. Comme serrer très fort la main de mon copain quand on passe à côté d’un groupe de jeunes ou alors tourner la tête quand j’entends un scooter.

“Je n’ai pas peur d’être confrontée à mon agresseur”

A la question de Yann Moix de savoir si elle n’a pas peur de témoigner ainsi à visage découvert, Luane répond en toute franchise : “Non, parce que je n’ai pas envie qu’on me dise que je suis courageuse. J’ai juste envie qu’on me dise que je suis libre. Libre de faire ce que je veux, de bouger et de marcher comme je veux. Je n’ai pas peur d’être confrontée à mon agresseur. De le regarder dans le blanc des yeux. De lui dire : ‘Là, t’as foiré, mec. T’as fait n’importe quoi. Il faut que tu paies pour ce que tu as fait.'” Sa réponse lui vaut des applaudissements du public et des chroniqueurs, époustouflés par tant de confiance, malgré l’agression qu’elle a subie. Même Cyril Hanouna semble ému par le cran de la jeune femme.

A lire aussi : Jean-Luc Reichmann : son cri du cœur face à l’agression mortelle du chauffeur de Bayonne

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet