Alessandra Sublet accusée d’abandonner ses enfants, elle s’agace

Après son déménagement dans le Sud de la France, sans ses enfants, la présentatrice Alessandra Sublet a été accusée par certains médias d’abandonner ses enfants. Une vision qu’elle dénonce vivement sur ses réseaux sociaux.

A propos de


  1. Alessandra Sublet

Une erreur d’interprétation, ou l’assignation à son rôle de mère ? Alessandra Sublet a dénoncé, ce mercredi 2 juin, dans une publication sur son compte Instagram le traitement par les médias de ses choix de vies, et de son récent déménagement, sans ses enfants. Comme elle l’expliquait le 14 mai à l’hebdomadaire Elle, elle a décidé de quitter Paris pour aller vivre dans le Sud de la France, et ce, sans emporter dans sa valise ses deux enfants, Alphonse et Charlie. Une décision que la presse a visiblement interprété comme un “abandon“, comme le titre la publication épinglée par l’animatrice : ‘Alessandra Sublet : elle abandonne ses enfants !‘.

Interprétation évidemment fausse, et pas du tout au goût d’Alessandra Sublet, qui commente : “Non mais allo quoi ? On peut arrêter de raconter des conneries ?“, en mentionnant l’hebdomadaire fautif. Ce choix de laisser ses enfants à leur père, Clément Miserez avait suscité une réaction de même type, parmi son cercle intime, comme elle l’avait confié à Elle.

Accusée d’être une mère indigne?

Mais tu laisses tes gamins avec leur père?” Limite mère indigne,” s’était-elle agacée dans les colonnes de l’hebdomadaire. “Est-ce qu’on va dire ça à un homme ? (…) Eh bien non, je vais vivre ma vie et la liberté de venir une semaine sur deux avec eux, sachant qu’ils ont la liberté de venir quand ils le souhaitent. Mais j’ai besoin d’avoir des moments à moi.” L’animatrice vient de publier un livre, ‘J’emmerde Cendrillon!‘, dans la lignée de ces décisions récentes. “J’ai envie d’être heureuse, et ce n’est pas au détriment de mes enfants. (…) Si je ne m’épanouis pas maintenant, quand ?“” demande-t-elle. Elle en est sûre, vivre loin d’elle “ne fera d’eux des enfants malheureux.

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet