Amel Bent : ce qui l’a aidée à surmonter sa fausse couche

Interviewée par Purebreak Charts, samedi 30 octobre, Amel Bent a expliqué comment, grâce à son métier et à son rôle de coach dans The Voice, elle est parvenue à se remettre de sa fausse couche.

Invitée dans Sept à huit, le 24 octobre dernier, Amel Bent avait révélé avoir fait une fausse couche. Depuis, la jeune femme de 36 ans, qui vient de sortir son septième album studio, est revenue sur son choix de libérer la parole sur ce sujet encore tabou. Interviewée par Purebreak Charts, samedi 30 octobre, la chanteuse a évoqué sa carrière, mais aussi cette épreuve qu’elle est parvenue à surmonter.

D’ailleurs à ce moment de sa vie, l’interprète du titre Le chant des colombes devait continuer le travail et tourner The Voice. Une obligation professionnelle qui l’a aidée, en quelque sorte, à sortir la tête de l’eau. « Si je n’avais pas été dans ce fauteuil, devant ces gens, qui m’ont donné tellement d’énergie, d’émotions, peut-être que je l’aurais vécu beaucoup plus mal », a expliqué Amel Bent, qui était heureuse d’être coach, malgré le bouleversement personnel qu’elle vivait, dans l’intimité. « Je faisais ce que j’aime, entourée de gens que j’aime. J’étais dans la musique, avec des voix, des musiciens. Je ne pouvais pas être mieux entourée à ce moment-là », a affirmé l’artiste, qui a également pu compter sur son compagnon pour l’accompagner au mieux, étant donné la situation : « Chez moi, j’avais mon mari qui me rattrapait à chaque fin d’enregistrement, et on a vécu ça ensemble. »

La musique pour oublier sa peine

Afin d’anticiper les interrogations de certaines personnes, qui se seraient davantage attendues à ce qu’elle s’isole pour se remettre de sa fausse couche, Amel Bent a déclaré : « Je comprends que le décalage soit ouf mais finalement, heureusement que j’étais au contact de ce que j’aime le plus au monde : la musique, les voix. » « Ça m’a nourrie, ça m’a occupé l’esprit, j’avais le cœur qui était ailleurs », a ajouté celle qui est actuellement enceinte et attend, avec bonheur, son troisième enfant.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet