Après son échange musclé avec Gérald Darmanin, Matthieu Belliard « regrette d'avoir heurté »

24 heures après son entretien musclé avec Gérald Darmanin, le journaliste Matthieu Belliard a tenu à présenter ses excuses à certains auditeurs qu’il a “heurtés”.

Après la guerre, le temps des regrets ? Ce mercredi 18 novembre, les auditeurs d’Europe 1 assistaient à un échange musclé entre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le journaliste Matthieu Belliard, qui présente la matinale. Ce dernier avait interpellé le protégé de Nicolas Sarkozy sur la question de l’éducation à la maison, que le gouvernement souhaite interdire pour lutter contre la radicalisation. Un sujet tenant particulièrement à coeur le journaliste, puisque ses enfants suivent une instruction à domicile. Vous dites que vous êtes touché personnellement, c’est un beau travail de journaliste que de parler de votre cas personnel !, s’était agacé Gérald Darmanin.

24 heures après cet entretien musclé, Matthieu Belliard a fait son mea culpa au micro d’Europe 1. Alors que Sonia Mabrouk recevait ce 19 novembre Pierre Moscovici, le président de la Cour des comptes, le journaliste a tenu à revenir sur l’incident de la veille. “Hier Sonia, à l’issue de votre interview, j’ai décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur sur une problématique d’actualité qui me tient personnellement à coeur, celle de l’instruction des enfants à domicile, puisque c’est le cas de mes enfants”, a-t-il rappelé.

“Un tort d’évoquer une situation personnelle”

Et de conclure pour le présentateur de la matinale : C’était sans doute un tort d’évoquer une situation personnelle. L’échange, assez confus qui s’en est suivi, l’a montré. Plusieurs auditeurs s’en sont étonnés. Je les comprends. Je regrette d’avoir heurté certains d’entre vous, certains auditeurs. Sans épiloguer, je tenais juste à vous le dire.Des propos qui ont inspiré Sonia Mabrouk. “Se parler, c’est toujours se comprendre”, a estimé la journaliste, clôturant définitivement l’incident.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet