“Arrêtez ce cirque !” : Marine Le Pen au coeur d’un incident à l’Assemblée nationale

Ce jeudi 21 juillet, alors que Marine Le Pen s’exprimait à l’Assemblée nationale au sujet du gaz russe dans le cadre des débats sur le projet de loi pour le pouvoir d’achat, de nombreux députés de la Nupes et de la majorité ont quitté l’hémicycle. Ces derniers étaient outrés de voir deux intervenants RN prendre successivement la parole.

Le projet de loi sur le pouvoir d’achat a finalement été adopté aux alentours de 6 heures du matin à l’Assemblée nationale ce vendredi 22 juillet après cinq jours de débats difficiles. Le 21 juillet, un incident de séance a éclaté quand deux porte-voix du Rassemblement national se sont succédé. Après le député RN de la Somme Jean-Philippe Tanguy, la présidente de séance Hélène Laporte, issue du même parti, a décidé de donner la parole à Marine Le Pen. De quoi permettre à l’ancienne candidate à l’élection présidentielle de s’exprimer sur le volet énergétique du projet de loi et notamment un amendement déposé par l’écologiste Delphine Batho au sujet du gaz russe. Mais du côté des rangs de la gauche, on ne l’entendait pas de cette oreille.

« Pourquoi plusieurs (orateurs) chez vous ? », a lancé une députée, comme le rapporte BFMTV. Une élue rapidement rejointe par ses collègues. De quoi pousser la présidente de séance à s’expliquer, arguant avec assurance que cela est « arrivé à de nombreuses reprises pour d’autres groupes ». Un argument qui n’a pas suffi pour convaincre le député communiste Sébastien Jumel, qui a exigé un rappel au règlement. « Arrêtez ce cirque ! », lui a demandé Hélène Laporte, tentant de garder son autorité. En vain, puisque les députés Nupes ont quitté l’Assemblée nationale, suivis par une bonne partie de ceux de la majorité présidentielle. « C’est scandaleux d’avoir de telles pratiques », a dénoncé la présidente de séance. Malgré ces départs, Hélène Laporte a tenu à ce que la fille de Jean-Marie Le Pen puisse s’exprimer avant la suspension de séance.

> Découvrez en photos les hommes qui ont compté dans la vie de Marine Le Pen

Incident de séance à l'Assemblée nationale autour d'une prise de parole de Marine Le Penhttps://t.co/CdCqNL0Dpd pic.twitter.com/HrTfeiOVVD

Des « pratiques pas acceptables »

C’est donc ensuite en petit comité que Marine Le Pen a déroulé ses idées. « Je vais pouvoir le faire dans le calme, parce que nos collègues de Nupes, manifestement, quittent l’hémicycle« , a déclaré la présidente du groupe RN avec le sourire aux lèvres. « Hélène Laporte a une manière d’exercer la présidence de manière très partiale et qui vise à avantager le groupe dont elle est issue », a déploré le député de La France insoumise, Manuel Bompard, face à la presse, après avoir quitté l’Assemblé nationale. L’Insoumis a évoqué des « pratiques pas acceptables » et dont aucun autre groupe, n’aurait pu, selon lui bénéficier. Ce que conteste fermement Hélène Laporte. Cette dernière affirme que cela est déjà arrivé : « À de nombreuses reprises, je vous ai laissé plusieurs fois la parole et je le referai. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Marine Le Pen

Autour de

Source: Lire L’Article Complet