« Au théâtre avec Brigitte, en discothèque avec Roselyne » : les vœux surprenants de Jean Castex à Emmanuel Macron

Le 6 janvier dernier, lors du premier Conseil des ministres de l’année 2021, Jean Castex a adressé ses voeux au président de la République. Loin d’un discours solennel, le Premier ministre a souhaité apporter sa petite touche personnelle, comme l’a fait savoir Le Canard Enchaîné.

A propos de

  1. Jean Castex

  2. Emmanuel Macron

Qui dit nouvelle année, dit voeux. Si Emmanuel Macron a adressé les siens aux Français à la télévision, le 31 décembre dernier, d’autres discours se sont fait de façon plus confidentielle. Lors du premier Conseil des ministres de 2021, qui a eu lieu le 6 janvier, le Premier ministre Jean Castex n’a pas manqué d’adresser lui aussi ses voeux au président de la République. Mais comme l’a fait savoir Le Canard Enchaîné dans son édition du 13 janvier, le locataire de Matignon a visiblement pris quelques libertés au moment de se prêter à l’exercice. Connu pour son côte blagueur, le successeur d’Édouard Philippe a décidé de jouer la carte de l’humour afin de marquer le coup : “Je souhaite qu’en 2021, vous puissiez aller au théâtre en compagnie de Brigitte et de Roselyne, puis poursuivre la soirée dans un restaurant et, enfin, la terminer en discothèque, évidemment toujours avec Roselyne“, a-t-il déclaré, en s’adressant à Emmanuel Macron.

Une petite note d’humour qui a, on imagine, fait sourire le président de la République, que l’on sait particulièrement sous pression en ce début d’année 2021, en raison de la crise sanitaire qui frappe le pays depuis près d’un an. Le clin d’oeil de Jean Castex n’a pas non plus dû déplaire à Roselyne Bachelot, qui s’est attirée les foudres des artistes, depuis que le gouvernement a pris la décision de maintenir fermés les lieux culturels. La ministre de la Culture avait d’ailleurs déjà été affublée d’un drôle de surnom de la part du Premier ministre, avec qui les relations semblent donc être au beau fixe.

Roselyne Bachelot, reine de la piste ?

Si l’appétence de la Première dame pour le théâtre n’est un secret pour personne, le goût de Roselyne Bachelot pour les boîtes de nuit était sans doute plus difficile à deviner. Pourtant, en novembre dernier, Olivier Véran avait déjà fait une petite allusion au côté “fêtard” de la ministre de la Culture. Alors qu’il annonçaient que les discothèques allaient rester fermées, le ministre de la Santé avait osé une petite blague : “Retrouver la tradition française, que se soit dans la rue en se serrant la main, ou que se soit pour emmener danser Roselyne Bachelot dans les bars de nuit, ce que nous avons tous très hâte de pouvoir refaire au plus tôt !”, avait-il plaisanté. Jean Castex, amusé par cette remarque, avait aussitôt rétorqué : “On apprend beaucoup de choses dans ces conférences de presse !” Preuve s’il en fallait que l’habit ne fait pas le moine…

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet