Audrey Fleurot : "Handicap", "Humiliations" et "Traumatisme"

Audrey Fleurot, actrice à la féminité flamboyante, s’est livrée à cœur ouvert sur sa jeunesse, son fils, son rôle de mère… mais aussi les difficultés qu’elle a rencontrées. Son physique spectaculaire et sa couleur de cheveux ne l’ont pas aidée, au contraire…

Une publication partagée par Paris Match (@parismatch_magazine)

  • Audrey Fleurot se révèle "vraiment laide" avec "20 kg de plus…"

    Si elle semble pouvoir séduire la planète avec son sourire diamant et sa plastique incendiaire, la flamboyante et ravissante Audrey Fleurot n'a pas toujours été bien dans sa peau. Adolescente, elle se considérait même comme un vilain petit canard…

Audrey Fleurot : ses castings “humiliants”

Pourtant, l’exercice des castings a longtemps été compliqué à passer, et pas seulement en raison de sa couleur de cheveux. “Ce n’était pas mon truc. Je trouvais la chose très violente. On nous mettait dans les pires conditions possibles. Il fallait subir des humiliations comme si l’on devait être des sortes de guerrières. Et comme je m’énerve vite, que je suis fière, je claquais la porte“, a précisé, toujours dans Paris Match, la mère de Lou, 5 ans, né de son amour avec le réalisateur Djibril Glissant.
Alors, la jeune actrice a délaissé les castings pour investir les planches, au début de sa carrière. C’est au théâtre qu’elle a finalement été repérée. 

https://www.instagram.com/p/CS54jYiCoJC/

Une publication partagée par @moviegodesses

  • Audrey Fleurot, maman "absente", mais "rock'n'roll"

    Audrey Fleurot s'illustrera bientôt dans la nouvelle création de TF1 intitulée "HPI". La comédienne s'est glissée dans la peau d'une jeune maman pas comme les autres… Une femme qui lui ressemble comme elle l'a confié dans Télé 7 Jours.

Audrey Fleurot : sa “honte” avec son fils

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Audrey Fleurot a également fait de rares confidences sur son rôle de mère, dans Paris Match: “Je suis ravie d’être mère, je l’ai décidé; mais l’on m’aurait dit que j’avais encore dix ans devant moi, je les prenais! (…) Mon fils est très heureux avec son père“.
L’actrice de la série HPI a d’ailleurs rendu hommage aux femmes qui ne souhaitent pas devenir mères: “Il faut être courageuse pour dire non à cette injonction. La société renvoie l’idée qu’on ne peut être une femme complète sans être mère“. 
Quant à sa célébrité, le fils d’Audrey Fleurot en est désormais conscient, du haut de ses 5 ans. “Je l’ai beaucoup emmené sur des tournages. Je ne le fais plus maintenant, car il va à l’école (…) Néanmoins, le fait qu’il ait conscience de ma notoriété ne me plaît pas des masses. Une fois, à DisneyLand Paris, il se vantait: ‘On ne fait pas la queue parce que ma mère est connue’. J’avais trop honte. Je lui ai dit qu’il n’était pas obligé de la ramener“, s’est-elle souvenue auprès de Télé Star. Et de conclure: “J’essaie de démystifier cela“.

Source: Lire L’Article Complet