Audrey Fleurot (HPI) : "Morgane est peut-être le personnage le plus proche de moi"

Loin de ses rôles de femme glaciale dans Engrenages ou Un village français, Audrey Fleurot va vous étonner dans la nouvelle série de TF1 en femme de ménage enquêtrice, surdouée et déjantée. Confidences.

Ce jeudi 29 avril, TF1 lance à partir de 21h05 sa nouvelle série policière HPI. Quèsaco ? Ce sigle mystérieux veut dire “haut potentiel intellectuel” et c’est ce dont est dotée Morgane Alvaro, trentenaire quelque peu rebelle, qui essaie de s’en sortir entre son emploi de femme de ménage et sa situation de mère célibataire de trois enfants. Le hasard la conduit à utiliser ses capacités hors norme pour aider la police à résoudre une enquête. Grâce à la série HPI, Audrey Fleurot, en couple avec Djibril Glissant, habituée des comédies au cinéma, renoue avec le genre à la télévision. Elle nous en a dit plus sur son lien particulier avec Morgane, mais aussi son rapport à l’humour et à son image.

  • The handmaid's tale : une saison 4 prenante !

    Télé Loisirs

  • The Handmaid's Tale saison 4 (OCS): June mène la révolution dans les premières images de la bande-annonce (VOSTFR)

    Télé Loisirs

  • 5 infos sur Anya Taylor-Joy

    Télé Loisirs

  • Mehdi Nebbou raconte son impressionnante rencontre avec Al Pacino sur le tournage de House of Gucci

    Télé Loisirs

  • Tony Parker joue les Prolongations !

    Télé Loisirs

  • Pascal Praud "à fond pour la GPA", les éditorialistes choqués

    Télé Loisirs

  • Tout ce qu'il faut savoir sur Squeezie, le YouTubeur prodige !

    Télé Loisirs

  • La Finale : la bande annonce du film avec Rayane Bensetti et Thierry Lhermitte

    Télé Loisirs

  • Jérôme Rothen plus susceptible que Daniel Riolo ? "C'est son côte vedette"

    Télé Loisirs

  • The Handmaid's Tale : Elisabeth Moss réagit à la parodie de Florence Foresti dans C à vous

    Télé Loisirs

  • Qui chante le générique d'Un si grand soleil ?

    Télé Loisirs

  • Papadakis et Cizeron – Qui sont les patineurs français ?

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur HPI

    Télé Loisirs

  • Magali fait une boulette dans N'oubliez pas les paroles, Nagui la reprend !

    Télé Loisirs

  • Anne Parillaud revient sur sa relation avec Alain Delon

    Télé Loisirs

  • Dans les coulisses du Marci

    Télé Loisirs


  • The handmaid's tale : une saison 4 prenante !
    The handmaid's tale : une saison 4 prenante !


    Télé Loisirs


  • The Handmaid's Tale saison 4 (OCS): June mène la révolution dans les premières images de la bande-annonce (VOSTFR)
    The Handmaid's Tale saison 4 (OCS): June mène la révolution dans les premières images de la bande-annonce (VOSTFR)


    Télé Loisirs


  • 5 infos sur Anya Taylor-Joy
    5 infos sur Anya Taylor-Joy


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Je suis beaucoup plus policée que Morgane dans HPI”, confie Audrey Fleurot

Télé-Loisirs : Qu’est-ce qui vous a attirée dans HPI ?

Audrey Fleurot : C’est la première fois que j’ai la chance d’être associée à un projet de série très en amont. J’ai fait part de mon enthousiasme sur le personnage, mais aussi du fait que j’avais envie que ce soit une comédie, ce qui n’était pas le cas au départ.

Qu’avez-vous en commun avec Morgane ?

C’est peut-être le personnage qui est le plus proche de moi. Je suis beaucoup plus policée qu’elle, évidemment, mais sur le rapport à l’autorité, il y a un truc avec lequel j’ai toujours eu du mal, sans savoir vraiment pourquoi. Cela me joue encore des tours aujourd’hui, même si je me suis bien calmée. Il y a aussi cette outrance vestimentaire et langagière, comme une sorte de bouclier. C’est quelque chose auquel j’ai eu recours pendant longtemps. Et son rapport à l’humour, pour se protéger et tenter de ne pas paraître affectée par les choses, ça me parle aussi.

Était-ce aussi une volonté de casser l’image de “femme froide”véhiculée par vos rôles dans Engrenages ou Un village français ?

J’ai l’impression de l’avoir toujours cassée, cette image… Au cinéma, je fais essentiellement de la comédie. Et à la télévision, j’ai commencé avec Kaamelott. Ce qui m’intéresse depuis toujours, c’est de faire des écarts au maximum.

J’ai du mal à me prendre au sérieux“, assure Audrey Fleurot

Quel est votre rapport à l’humour ?

C’est quelque chose que j’ai développé très petite, en tout cas l’autodérision. Comme j’étais la seule rousse de ma classe et que les enfants peuvent être super durs avec la différence, ce n’était pas évident. J’ai senti que, si je voulais avoir des amis, il fallait que je sois drôle.

C’est toujours aussi important pour vous ?

Oui, j’ai même du mal à me prendre au sérieux, du mal à faire des photos, parce qu’il faut les faire au premier degré. Je serai toujours plus à l’aise cachée derrière un personnage ou une grimace. À chaque fois, sur les photos, j’ai un sourire où je m’excuse à moitié d’être là ! Je fais un gros travail là-dessus…

Vous tournerez bientôt une autre série pour TF1, Les Combattantes [le destin de plusieurs femmes pendant la Première Guerre mondiale, ndlr], où vous retrouverez Camille Lou et Julie de Bona, vos partenaires du Bazar de la charité

Ça commence dans un mois ! Je trouve super ce concept de garder les héroïnes, mais dans une autre époque et des rôles différents. Je suis ravie de retrouver mes partenaires, même si on ne s’est pas énormément croisées dans Le Bazar de la charité, puisque ça reste trois destins très distincts. On s’est plus vues pendant la promo, finalement.

Source: Lire L’Article Complet