Axel Kahn atteint d'un cancer incurable : le professeur fait ses adieux dans une lettre bouleversante

Vendredi 21 mai 2021, le professeur Axel Kahn a publié un message déchirant sur son compte Facebook. Atteint d’un cancer et en phase terminale, le généticien a adressé un ultime au revoir à ses proches.

Restez informée

Le professeur Axel Kahn a annoncé une terrible nouvelle mardi 11 mai 2021 : à 76 ans, il est atteint d’un cancer incurable, qui s’est aggravé récemment. Le président de la ligue contre le cancer a pris la décision de quitter l’ensemble de ses fonctions, mais avant de passer le relais, il lui faut “finir toute une série de réorganisations fondamentales” au sein de l’association, comme il l’a expliqué dans le 7/9 de Léa Salamé et Nicolas Demorand sur France Inter lundi 17 mai 2021. Le célèbre généticien, qui s’était opposé à de nombreuses reprises aux mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, a profité de cette tribune pour faire passer un message d’espoir. Axel Kahn affirme avoir été “intensément heureux” durant sa vie. “Qu’est-ce que c’est que le bonheur ? C’est le moment à partir duquel vous vivez ce que vous espériez vivre, où il y a adéquation entre votre ressenti de votre vie et ce que vous en espériez”.

Vendredi 21 mai 2021, le médecin a publié une lettre déchirante sur son compte Facebook. Dans ce texte intitulé Le bout du chemin, Axel Kahn évoque ses derniers jours de vie : “Je vais mourir, bientôt. Tout traitement à visée curative, ou même frénatrice, est désormais sans objet. Reste à raisonnablement atténuer les douleurs. Or, je suis comme j’espérais être : d’une totale sérénité”.

Les adieux d’Axel Kahn

Le généticien n’a aucun regret. Axel Kahn a toujours œuvré pour les autres durant sa longue carrière, en vulgarisant des ouvrages scientifiques ou de par son travail de chercheur. À la tête de la ligue contre le cancer depuis 2012, le médecin s’est rendu utile jusqu’au bout. “À La Ligue, j’ai le sentiment d’avoir fait au mieux. Mon travail de transmission m’a beaucoup occupé, aussi. Je ne pouvais faire plus. Je suis passé de la présidence d’un bureau national de La ligue le matin à la salle d’opération l’après-midi. Presque idéal”, écrit-il, serein.

“Des pensées belles m’assaillent, celles de mes amours, de mes enfants, des miens, de mes amis, des fleurs et des levers de soleil cristallins”, ajoute-t-il par la suite, avant de faire ses adieux : “Alors, souriant et apaisé, je vous dis au revoir, amis”.

LE BOUT DU CHEMIN.L’attitude face à la mort lorsqu’elle n’est pas d’actualité est très diverse selon les êtres. La…

Source: Lire L’Article Complet