Baptême de Lilibet Diana : la fille de Meghan et Harry n’aura pas les mêmes honneurs que la fille de la princesse Beatrice

Née en juin dernier et installée en Californie, Lilibet Diana devrait bientôt être baptisée. Mais la fille de Meghan Markle et du prince Harry pourrait ne pas recevoir le baptême traditionnel en présence de la reine… au contraire de Sienna, fille de la princesse Béatrice et d’Edoardo Mapelli.

Nées à quelques mois d’écart cette année, Lilibet Diana et Sienna sont déjà comparées. L’une est la fille du prince Harry et de Meghan Markle, l’autre celle de la princesse Béatrice et d’Edoardo Mapelli. Une importante différence s’apprête à creuser l’écart et alimenter les tensions entre les membres de la famille royale. La petite Sienna, née le 18 septembre dernier, pourrait bien recevoir le baptême traditionnel avant la fille du duc et de la duchesse de Sussex. Tout simplement parce que le nouveau-né vit à Londres, dans une résidence du palais Saint James avec ses parents. La reine Elizabeth sera même présente à la cérémonie a affirmé le Daily Express, ce lundi 11 octobre. Pire encore, Lilibet Diana pourrait ne jamais recevoir ces honneurs.

Depuis leur départ pour les États-Unis au début de l’année 2020, Meghan Markle et le prince Harry se sont particulièrement éloignés des Windsor. Installé à Montecito en Californie dans un magnifique manoir à plus de 12 millions d’euros, le couple ne retourne au Royaume-Uni que de manière occasionnelle. Née sur le continent américain, l’arrière-petite-fille de la reine Elizabeth se trouve à des milliers de kilomètres de sa famille paternelle. Au contraire de Sienna, proche du prince Andrew, de Sarah Ferguson, mais également de sa tante, la princesse Eugenie. Dans tous les cas, la fille du duc et de la duchesse de Sussex devrait être baptisée mais sans recevoir la traditionnelle cérémonie à la chapelle Saint-Georges.

L’opposition du prince William

Les tensions se poursuivent entre les Sussex et le reste de la famille royale britannique. L’absence d’un baptême traditionnel en présence de la reine Elizabeth pour la sœur d’Archie pourrait bien empirer la situation. D’ailleurs, le fils aîné du prince Charles se serait opposé à ce baptême selon nos confrères du Daily Express le 7 octobre dernier. « D’après une très bonne source, le prince William est celui qui a dit ‘non (…) Ça n’est pas vraiment une bonne idée‘ », a déclaré Neil Sean, un correspondant royal de NBC. Le clan des Windsor est plus que jamais déchiré et l’annonce de ce non-baptême traditionnel pourrait définitivement briser les liens restants.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : PacificPressAgency / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet