Bernadette et Jacques Chirac : retour sur leurs étés à St Tropez !

Pour la première fois depuis des années, Bernadette Chirac a passé l’été seule, à Paris. Avec son regretté époux Jacques Chirac, décédé en septembre 2019, elle avait l’habitude de prendre ses quartiers d’été à Saint-Tropez.

L’ancien président de la République Jacques Chirac est décédé le 26 septembre 2019. Alors qu’elle apprend depuis bientôt un an à vivre sans l’homme de sa vie, Bernadette Chirac a traversé une année 2020 particulièrement difficile qui l’a vue retourner vivre quai Voltaire, à Paris. Ses étés à Saint-Tropez avec son mari Jacques, c’est malheureusement terminé.

Les Chirac et Saint-Tropez, c’était une longue histoire d’amour. Chaque année, souvent en visite dans la villa de son ami François Pinault, Jacques Chirac profitait pleinement des lieux. Ultra-populaire, séducteur, proche de ses concitoyens, Jacques Chirac adorait les bains de foule sur le petit port, serrer des mains, offrir des embrassades, se poser en terrasse chez Sénéquier… Le patron du mythique café du port, Marco Sémonin, se souvient d’ailleurs de l’ancien chef d’Etat dans les colonnes du Parisien : “Sa dernière visite remontait à trois ans, on le savait très malade, tout de même, cela fait drôle. Il embrassait tout le monde, il était toujours souriant et aimable.

“Il embrassait tout le monde”

Le propriétaire poursuit : “Chirac, c’était toujours au premier rang (de la terrasse, NdR), au plus près des autres, et invariablement, il commandait toujours ce qu’on appelle ici une ‘tomate’, un anisé au Ricard mélangé avec de la grenadine, ou une Pina colada. Quand il était là, avec Bernadette toujours dans son ombre, la terrasse était prise d’assaut, c’était des serrages de mains à n’en plus finir, il embrassait tout le monde.”

“Les serveuses ont les seins nus !”

Mais s’il donnait de son temps aux autres, Jacques Chirac en prenait également du bon pour lui. Pour preuve, cette anecdote racontée en 2019 sur Europe 1 par Jean-Louis Debré. Lors de l’été 2008, l’ancien ministre est invité par l’ancien chef d’Etat dans le Sud de la France : “Un jour où il passait ses vacances à Saint-Tropez, il me dit : ‘Est-ce que tu veux venir ?’, je lui dis : ‘Non, j’ai horreur de Saint-Tropez, ce n’est pas pour moi !’, il insiste : ‘Tu viens m’accompagner !’… Je le retrouve, il me dit : ‘J’ai trouvé un petit restaurant sur la plage… Très bon restaurant. On va laisser maman à la maison.” Alors qu’ils se dirigent tous les deux vers leur restaurant, Bernadette Chirac envoie un message à son époux, l’informant qu’elle les rejoint. “Ça va poser des problèmes”, lance Jacques Chirac à son ami, qui poursuit son anecdote : “Bon très bien, on arrive en même temps qu’elle… sur la plage du Nikki Beach. Au moment où j’arrive, je comprends pourquoi ça va poser des problèmes. Les serveuses ont les seins nus ! Chirac a immédiatement dit : ‘Bernadette, je ne sais pas pourquoi Jean-Louis veut m’inviter sur cette plage !‘”

“Nous sommes allés en bande”

Jacques Chirac, en bon vivant, aimait donc s’amuser et profiter de ses vacances estivales au maximum. Cependant, si on l’imagine dans l’ombre de son mari, Bernadette affectionnait elle aussi la cité azuréenne et sa vie nocturne, comme elle l’avait raconté il y a quelques années sur Europe 1 : “Ecoutez… Alexandre Arnault, le fils de Bernard et Hélène Arnault, mixait ce soir là au VIP Room (lors d’une soirée pour les 20 ans du club de Jean-Roch, NdR). J’avais beaucoup d’amis ce soir à Saint Tropez, donc nous sommes allés en bande, tout simplement, avec Karl Lagerfeld d’ailleurs, dans cette boite.” De beaux souvenirs.


Source: Lire L’Article Complet