Bernard Tapie et son épouse Dominique menacés d’expulsion : la justice a tranché

Le verdict est tombé ce jeudi 17 juin. Accusé d’occuper leur villa tropézienne sans droit ni titre par une société de droit luxembourgeoise, la justice française autorise Bernard Tapie et sa femme Dominique à retourner à La Mandala.

En voilà une nouvelle qui devrait soulager un tant soit peu le couple Tapie. Après avoir été victime d’un cambriolage dans leur domicile à Combs-la-Ville au cours duquel ils ont été violentés et ligotés puis la découverte d’une nouvelle tumeur, Bernard Tapie et sa femme vont pouvoir retrouver un peu de quiétude. Ce jeudi 17 juin, le juge des référés du tribunal de proximité de Fréjus a dévoilé son verdict suite à la demande d’expulsion de Bernard Tapie et de sa femme de leur villa à Saint-Tropez. Contrairement aux souhaits de la société de droit luxembourgeois SREI, l’homme d’affaire et son épouse Dominique vont pouvoir reprendre leurs quartier dans La Mandala selon Monaco Matin. À travers cette décision, le bâtonnier Philippe Barthélémy et la justice française ont “voulu apaiser les choses face à la maladie d’un homme.”

Et pour cause. Selon le liquidateur judiciaire de la société SREI, le couple occupait cette villa tropézienne sans droit ni titre. Ces derniers ont fait valoir un bail oral, d’une durée de six ans. Ne pouvant se prononcer sur l’existence réelle ou non de ce bail, le juge des référés a débouté SREI, comme le souligne Var Matin. Un ennui en moins pour l’ancien propriétaire du club de football de l’Olympique de Marseille qui peut alors entièrement se consacrer à un autre de ses combats.

Bernard Tapie : sa bataille contre la maladie

S’il tente d’être blanchi dans sa bataille judiciaire de l’arbitrage du Crédit Lyonnais, Bernard Tapie mène un long combat contre le cancer depuis maintenant quatre ans. Face à ses ennuis de santé, l’ancien homme politique peut compter sur le soutien de sa femme Dominique, son pilier, mais également de sa fille Sophie Tapie comme elle l’expliquait au micro de BFM TV en mars dernier. “Son traitement est particulièrement dur (…) c’est très lourd mais grâce à Dieu il n’est pas du tout atteint du coronavirus et il s’est vraiment mis au vert à l’extérieur de Paris avec ma maman.”

Atteint d’un double cancer de l’oesophage et de l’estomac, l’ancien patron de l’OM ne baisse pas les bras et impressionne par sa rage de vivre. “Il met la marque Tapie sur son mal, décrypte le psychiatre Jean-Paul Mialet. Même confronté à l’idée de la mort, il a décidé, porté par son narcissisme, de ne pas subir et de faire plier une nouvelle fois la réalité à son propre scénario.” Que ce soit devant la justice ou face à la maladie, le lion continue de sortir les griffes.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet