Bernard Tapie "souffre le martyre" : il évoque son envie de mourir pour la première fois

Jeudi 8 juillet 2021, Bernard Tapie était l’invité de Darius Rochebin sur LCI dans son émission Le 20h. L’homme touché par un double cancer a évoqué son désir de choisir sa mort si les douleurs devenaient un jour insupportables.

  • Bernard Tapie

Bernard Tapie aurait-il atteint ses limites ? Jeudi 8 juillet 2021, l’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille s’est entretenu avec Darius Rochebin dans Le 20h sur LCI. L’occasion d’évoquer un livre dédié à son combat, Bernard Tapie, leçons de vie, de mort et d’amour, écrit par son ami Franz-Olivier Giesbert, mais aussi de donner de ses nouvelles. Touché par un double cancer de l’œsophage et de l’estomac, le père de famille n’a cessé de se battre, démontrant chaque jour une force mentale qui force le respect. Cependant, après un violent cambriolage survenu en avril 2021 et des affaires judiciaires éreintantes, l’homme accuse le coup. Pour la première fois depuis le début de son combat contre la maladie, Bernard Tapie évoque son envie d’en finir.

Bernard Tapie a questionné sa femme sur un “rendez-vous définitif”

En effet, c’est avec une honnêteté glaçante que Bernard Tapie a décrit l’envers du décor de ses derniers mois à Darius Rochebin : “Je suis dans une phase un peu moins douloureuse. Mais j’ai été pendant un mois à souffrir le martyre du matin au soir, à ne pas pouvoir me lever, manger. Vous vous battez contre cette volonté d’y mettre un terme“, a-t-il expliqué. Voyant les douleurs s’intensifier jour après jour, Bernard Tapie a alors décidé d’avoir une sérieuse discussion avec sa femme Dominique, qui l’accompagne depuis trente-quatre ans : “Je lui disais : ‘Que penses-tu si, à un moment donné, que je ne peux plus supporter les douleurs au point d’être mis dans un état comateux, d’anticiper le rendez-vous définitif ?'”, lui a-t-il demandé.

Tout comme l’a évoqué Françoise Hardy à Femme Actuelle en juin dernier, l’euthanasie apparaît comme une solution idéale pour les personnes touchées par un cancer. Un geste irréversible que Bernard Tapie serait prêt à faire, mais sa femme s’en sent incapable. “Elle m’a répondu : ‘moi, non.’”, a-t-il confié à Darius Rochebin. Toujours sur le plateau du 20h sur LCI, l’homme d’affaires de 78 ans en a profité pour faire passer un message au gouvernement : “Chacun a sa mort (…) Faut arrêter de nous faire chier à vouloir nous faire vivre comme eux l’ont décidé. Est-ce que moi je vais m’occuper de la manière dont va mourir tel ou tel ministre ?” Un plaidoyer pour l’euthanasie qui parviendra peut-être jusqu’aux portes de l’Assemblée nationale…

▶🔴Bernard #Tapie, l’entretien exclusif à #LCI

➡Il fait un plaidoyer pour le libre choix de sa mort.

🗣️”J’ai demandé à ma femme si elle était d’accord pour anticiper le rendez-vous final, elle a dit non”

📺Écoutez un extrait de cet entretien dans #Le20HdeDariusRochebin⤵ pic.twitter.com/TTjPPWa0dE

Source: Lire L’Article Complet