Bernard Tapie : Zora, son secret bien gardé

Pendant ses dernières années de combat contre le cancer, Franz-Olivier Giesbert a recueilli des anecdotes sur les mille vies de Bernard Tapie pour les réunir dans un livre publié le 10 juin, et dont Paris Match a dévoilé les premiers extraits ce jeudi 3 juin. Dans ces pages, l’homme de 78 ans y a révélé un secret inavoué.

A propos de


  1. Bernard Tapie


  2. Franz-Olivier Giesbert

Zora, la jeune fille de 15 ans atteinte d’un cancer. Politique, amours, justice, maladie, dans ce livre sous forme de testament titré Bernard Tapie, Leçon de vie, de mort et d’amour de Franz-Olivier Giesbert publié le 10 juin prochain, l’ancien homme d’affaires de 78 ans revient sur des moments marquants de ses mille vies. Entre plusieurs confidences à la fois émouvantes et improbables, Bernard Tapie y révèle un secret inconnu de tous dans les extraits publiés par Paris Match, ce jeudi 3 juin.

Cette anecdote remonte à l’année 1986. En fait, c’est “son fils Laurent qui m’a parlé de la petite Zora” écrit l’auteur du livre. La jeune fille atteinte d’un cancer du poumon a ému le couple Tapie avec “une lettre à laquelle était jointe une photo de lui qu’elle lui demandait de retourner dédicacée.” Ainsi, ils se sont rencontrés “à l’hôpital de Boulogne où elle se trouvait, en soins palliatifs.” Grâce à cette information, Franz-Olivier Giesbert a fait parler Bernard Tapie qui s’est souvenu d’ “une petite gazelle toute fragile” qu’il a décidé de prendre sous son aile pour ses derniers instants de vie. “On a décidé, avec l’accord de ses parents, de la prendre chez nous” a-t-il confié. Zora “a fait partie, jusqu’à sa mort, de la famille Tapie” devenant une “grande soeur” pour Laurent, alors âgé de 12 ans.

Bernard Tapie : un santé fragile

L’ex-homme politique se bat contre un double cancer de la gorge et de l’œsophage depuis près de trois ans. D’après les dires de son fils, son père était également atteint d’ “une tumeur au cerveau, deux dans les reins [et] dans l’abdomen.” Mais selon les dernières nouvelles recueillies par son avocat, “son état de santé n’est pas alarmant.” Bernard Tapie “avait besoin de soins, d’examens et d’une intervention chirurgicale qui ne pouvaient pas être différés et qui avaient pour objectif raisonnable de lui permettre d’être présent à son procès” comme l’a expliqué Me Hervé Martin au Journal du dimanche, ce 30 mai. Mais même en raison de son état de santé, la cour d’appel de Paris a refusé un nouveau report de son procès qui doit s’achever le 9 juin.

Crédits photos : ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet