Bourse Révélations Emerige, cette année "les artistes nous renvoient à leur propre univers"

L’exposition collective à la Villa Emerige ouvre ses portes le 16 octobre. L’occasion de découvrir les onze artistes sélectionnés pour la Bourse Révélations Emerige 2020.

Comme un signe du temps, la sélection de la septième Bourse Révélations Emerige illustre son âge de raison avec une forte tonalité picturale. «Après le thème de l’an dernier – L’Effet falaise et son basculement radical, voici cette fois le titre d’Un monde à votre image, raconte Gaël Charbau, commissaire attitré de ce tremplin de la jeune scène contemporaine. Les artistes nous renvoient à leur propre univers, avec des pratiques qui marquent le retour à la matière peinte. L’exposition sera très colorée, éclatante… Elle reflète aussi le regard du nouveau galeriste qui nous accompagne cette année, Olivier Antoine, fondateur et directeur d’Art : Concept. On y sentira le plaisir de l’observation et du travail d’atelier.»

La cordée, 2020.

Huile sur toile,
41 x 33 cm

Morning Cartoons, 2020.

Acrylique sur toile,
100 x 87 cm

Le Ballet Tribalesque, 2020.

Performance et objets en soie peints,
Vue d’atelier – le Vivarium

Café Conversation, 2020.

Crayon et aquarelle sur papier,
15 x 21 cm

Onze sélectionnés, dont le ou la lauréate qui bénéficiera d’un accompagnement professionnel, d’un atelier et d’une bourse de 15.000 € pour produire sa première exposition personnelle. Rampe de lancement des jeunes talents contemporains, l’exposition collective de la Villa Emerige montrera des œuvres d’inspiration japonaise – les peintures de Marcella Barceló ou les tapisseries de l’étonnante Charlotte Vitaioli à la pratique protéiforme.

Les bas-reliefs inquiétants de Loucia Carlier, les images du réalisateur Ismaël Joffroy Chandoutis, la flore surnaturelle de Clémence Mauger, la fragmentation de l’espace de Rob Miles, la magie de l’ordinaire chez Raphaël-Bachir Osman, le délitement du monde contemporain sur les toiles de Ludovic Salmon. Sans oublier les autoportraits symboliques d’Elene Shatberashvili, le jeu des objets de Zohreh Zavareh et l’exploration du geste de Giuliana Zefferi.

Cette année, c’est nouveau, l’exposition voyage à l’Hôtel des arts de Toulon (du 5 décembre au 21 février 2021) et l’un des artistes bénéficiera d’une résidence à la Villa Noailles, à Hyères.

Révélations Emerige – Un monde à votre image, du 16 octobre au 14 novembre, à la Villa Emerige, à Paris.

Source: Lire L’Article Complet