Brad Pitt est "affligé" par les accusations de violences d'Angelina Jolie

Brad Pitt est peiné des dernières accusations de son ex-femme Angelina Jolie, qui a affirmé dans des documents de justice détenir la «preuve» qu’il aurait été violent avec elle.

La semaine dernière, des médias américains révélaient que Angelina Jolie avait accusé Brad Pitt de violences domestiques dans des documents de justice qui serviront à appuyer sa défense dans un procès qui s’annonce explosif. Celui-ci devrait permettre à l’ancien couple, incapable de trouver un terrain d’entente depuis sa rupture en 2016, d’obtenir une décision permanente sur les modalités de garde de ses enfants ou encore le partage des biens.

Dans ces papiers, l’actrice de 45 ans avait affirmé détenir «la preuve» de comportements violents de Brad Pitt, survenus au cours de leur relation. D’après des rumeurs, ces dossiers pourraient avoir été transmis à la justice sous forme de vidéos. Les enfants Jolie-Pitt pourraient également être amenés à partager leurs récits. Maddox (19 ans), qui n’a vraisemblablement plus aucun contact avec son père depuis la séparation des Brangelina, aurait déjà témoigné à l’encontre de Brad Pitt, avait affirmé «Us Weekly» le 18 mars.

“Il a pris la responsabilité de ses actes et a reconnu ses problèmes passés”

Ce 21 mars 2021, «Page Six» a révélé la réaction du comédien de 57 ans aux accusations de violences de son ex-épouse (leur divorce avait été prononcé en 2019). «Brad est affligé qu’Angelina ait emprunté cette voie. Il y a encore beaucoup d’émotions. Il a pris la responsabilité de ses actes et a reconnu ses problèmes passés, il a arrêté de boire. Le mariage était parfois très passionné et toxique et, comme tous les couples, ils se sont disputés mais ont également partagé de nombreux bons moments ensemble. Il a parlé de ses problèmes d’alcool et de drogue survenus lorsqu’ils étaient ensemble», a-t-on dit.

«Brad et son camp n’ont jamais attaqué Angelina. Mais son entourage estime que cette fuite a été calculée pour influencer l’opinion avant la conclusion de leur procès. Brad a l’impression d’être de plus en plus isolé de ses enfants et ça le dévaste», a-t-on conclu. Le procès devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. Pour rappel, Brad Pitt se bat pour obtenir la garde alternée et équitable des enfants, tandis qu’Angelina Jolie réclame la garde exclusive.

En 2017, Brad Pitt (qui avait été sous le coup d’une enquête des services sociaux après une altercation avec son fils aîné, dossier qui a été classé sans suite) s’était confié au magazine «GQ» pour évoquer sa rupture douloureuse avec Angelina Jolie. «J’étais vraiment à terre (…) lorsque les services sociaux ont été appelés. Et vous savez, après cela, nous avons pu travailler ensemble pour régler ce problème. Nous faisons tous les deux de notre mieux. J’ai entendu un avocat dire : “Personne ne gagne au tribunal – c’est juste une question de savoir qui est le plus blessé.” Et cela semble être vrai», avait-il déploré.

A lire aussi : Angelina Jolie, ses rares confidences sur son divorce “difficile” avec Brad Pitt

Source: Lire L’Article Complet