Brigitte Macron et la présidentielle de 2022 : « Elle n’aime pas trop se projeter dans l’inconnu »

Prudente, Brigitte Macron préférerait ne pas évoquer la présidentielle de 2022, pour laquelle son mari serait déjà en train de se préparer. Une attitude précautionneuse qu’elle avait déjà adoptée en 2017.

Discrète jusqu’au bout. Alors qu’elle accompagne son mari dans son “Tour de France”, une initiative aux allures de campagne présidentielle avant l’heure, Brigitte Macron préfère s’en tenir à sa réserve habituelle. Assidue sur les dossiers qui lui tiennent à coeur, la Première dame veut éviter de parler d’un sujet brûlant : la candidature d’Emmanuel Macron pour 2022. Selon son entourage, dont les propos sont rapportés par Midi Libre, l’ancienne professeure de français ne tient pas à en discuter et n’évoque pas non plus son niveau d’engagement dans la future campagne présidentielle. Elle n’aime pas se projeter dans l’inconnu, il y a trop de questions, assurent ses proches.

Une attitude prudente qu’elle avait déjà adoptée en 2017, où elle n’avait parlé de la candidature de son mari qu’au dernier moment. Les enjeux de cette nouvelle élection sont loin d’être évidents pour le couple présidentiel. Eprouvé par les crises qui ont traversé son quinquennat, Emmanuel Macron peine à rassembler. “Mesure-t-il à quel point les Français restent très anxieux sur la sécurité, l’emploi et le Covid ? J’ai un doute, ça va être rude pour lui, s’inquiétait récemment l’un de ses soutiens, auprès du Parisien. Si les derniers sondages le donnent gagnant, l’apparition d’un challenger – que certains voient en Xavier Bertrand – pourrait changer la donne. Surtout, la vie privée du président de la République ne devrait pas être épargnée, lui qu’on avait épinglé sur le patrimoine immobilier de son épouse en 2017.

Un dévouement sans faille

Brigitte Macron devrait rester sur sa ligne de conduite et poursuivre ses combats dans le domaine de l’enfance et de l’éducation. Un dévouement sans faille qu’elle n’a jamais renié depuis son entrée à Elysée. “Quand vous êtes chef de l’Etat, vous êtes élu. Quand vous êtes conjoint du chef de l’Etat, vous êtes là, mais les gens ne vous ont pas voulu. Il ne faut pas vous imposer à eux. La seule manière pour moi de ne pas être importune, c’est d’aider“, dévoilait-elle en juillet 2020, auprès de Franceinfo. La future bataille des présidentielles ne devrait donc pas la dévier de sa trajectoire.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet