Brigitte Macron touchante : “J’ai le sentiment de nuire aux gens que j’aime”

À l’occasion du lancement de l’opération Pièces jaunes 2022, Brigitte Macron était l’invitée d’Alba Ventura sur RTL, ce vendredi 14 janvier. La Première dame est revenue sur les difficultés qu’elle rencontre depuis que son mari est à l’Élysée.

Brigitte Macron, présidente de la Fondation des Hôpitaux, a lancé la 33e opération Pièces jaunes, avec Didier Deschamps, ce 12 janvier. À cette occasion, la Première dame était invitée sur les ondes de RTL. Interrogée par Alba Ventura, Brigitte Macron est revenue sur sa vie d’épouse de président de la République. Elle a évoqué “un regret” : celui de “ne pas consacrer assez de temps à [ses] amis et à [ses] proches”, a-t-elle confié.

Selon l’épouse d’Emmanuel Macron, faire partie de ses proches depuis ces quatre dernières années ne serait pas toujours simple. “Je dis à mes amis : ‘Ne dites pas que vous êtes amis avec moi' », souligne-t-elle. Et d’expliquer :J’ai le sentiment de nuire aux gens que j’aime. Parce qu’ils sont proches de nous, on peut leur faire du mal.” Une situation “extrêmement difficile” à vivre pour Brigitte Macron. “Mais je l’ai compris. Jamais je ne ferais une sortie d’école. Je suis toujours allée chercher mes petits-enfants à l’école, mais, là, c’est impossible”, assure-t-elle. “Je m’excuse auprès de mes proches de ce que je ne leur donne pas”, a-t-elle conclu.

> Découvrez en photos les tenues de Brigitte Macron qu’elle coordonne avec ses masques

Brigitte Macron revient sur les rumeurs transphobes dont elle a été victime

Une interview durant laquelle l’épouse du président de la République est aussi revenue sur les rumeurs dont elle a fait l’objet. Le bruit courait sur les réseaux sociaux que Brigitte Macron était un homme devenu transgenre. Il a fallu cinq jours et demi pour supprimer ces contenus transphobes des réseaux sociaux. Brigitte Macron a également indiqué qu’elle allait porter plainte, même si elle sait que la procédure sera longue : “Il faut les captures d’écran, l’intégralité des propos rapportés, c’est un peu long. Il y a ceux qui émettent, ceux qui relaient, ceux qui hébergent, il faut ratisser large”, a-t-elle souligné.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran RTL

Autour de

Source: Lire L’Article Complet