Capitaine Marleau : Comment Corinne Masiero a échappé à un an de prison

Connue pour son franc parler, Corinne Masiero avait fait couler beaucoup d’encre en début d’année lorsqu’elle était apparue complètement nue et ensanglantée sur la scène des César. La vedette de la série "Capitaine Marleau" a failli écoper d’un an de prison. Explications.

Voilà maintenant plusieurs années que Corinne Masiero incarne le Capitaine Marleau. Un personnage aussi atypique qu’attachant qui réunit des millions de téléspectateurs sur France 3 à chaque diffusion d’un épisode sans pour autant que celui-ci soit un inédit. À l’image du Capitaine Marleau, Corinne Masiero n’a pas la langue dans sa poche. L’actrice fait souvent les gros titres pour ses déclarations choc. La langue de bois, Corinne Masiero ne connaît pas.

D’ailleurs, tout le monde se souvient de son apparition sur la scène des César début 2021. Venue officiellement remettre le prix du meilleur costume, la comédienne était apparue complètement nue sur scène. Sur son corps, on pouvait lire « No Culture, no future ». Un happening organisé pour dénoncer la situation des intermittents pendant la crise de coronavirus. Si sur Twitter, les téléspectateurs ont été nombreux à réagir, se montrant plus divisés que jamais, la salle a applaudi l’interprète du Capitaine Marleau.

Ce que Corinne Masiero n’avait sans doute pas prévu, c’est qu’au lendemain de son apparition totalement nue et ensanglantée, neuf députés Républicains ont signalé la comédienne au procureur de Paris. Ce dernier a jugé le 22 mars 2021 que l’actrice avait usé de sa « liberté d’expression ». Raison pour laquelle Corinne Masiero n’a pas écopé d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende comme le prévoit la loi en cas d' »exhibition sexuelle ».

Une victoire pour la star qui avait déclaré : « Ce n’est pas vraiment se faire de la pub que de se retrouver avec des indigents du bulbe rachidien qui portent plainte contre moi. C’est de la propagande électorale. Le seul avantage, c’est qu’ils font de la promo à la cause que je défends ! ».

La rédaction

À voir également : Corinne Masiero : son gros coup de gueule contre la société 

Source: Lire L’Article Complet