Carla Bruni : ce beau cadeau que lui a fait son fils Aurélien pendant le confinement

Invitée sur Europe 1 dans l’émission Ça fait du bien, Carla Bruni-Sarkozy s’est confiée à Anne Roumanoff sur le retour à la maison de son fils aîné Aurélien Enthoven pendant le confinement. Des retrouvailles qui leur a permis de se rapprocher, comme elle l’a expliqué le lundi 25 janvier 2021.

  • Carla Bruni-Sarkozy
  • Aurélien Enthoven
  • Nicolas Sarkozy
  • Giulia Sarkozy
  • Anne Roumanoff

Quand il s’agit de ses enfants, Carla Bruni-Sarkozy n’est jamais à court de confidences et de mots tendres. Alors qu’elle adore partager sur Instagram des photos de sa fille Giulia (8 ans), la chanteuse s’est livrée sur le départ de la maison de son fils Aurélien Enthoven (19 ans) pour poursuivre ses études. Un moment nostalgique que l’ancienne Première dame a mis en musique dans le titre Chambre vide, issu de son dernier album. Invitée dans l’émission d’Anne Roumanoff dans Ça fait du bien sur Europe 1, l’artiste a été interrogée par l’humoriste sur le retour de son fils pour le confinement.

“Il est absolument revenu et reparti il y a une semaine”, a-t-elle commencé par confier à propos de son garçon, né de ses amours avec Raphaël Enthoven. Un moment qui leur a permis de se rapprocher, notamment grâce à leur passion commune pour la musique (même si leurs goûts divergent…) : “Mon fils, il aime le métal en plus, on partage beaucoup de choses en musique et ce confinement a été une connexion musicale”, a-t-elle révélé. Avant de poursuivre : “Il m’a offert un vinyle de Led Zepplin fantastique, on a racheté une platine vinyle. On s’est quand même un peu régalés à l’ancienne”.

Carla Bruni, une maman qui ne “pleurniche” pas facilement

Ce n’est pas la première fois que l’ancien mannequin italien se confie sur son fils. Dans les colonnes du magazine Madame Figaro, elle a expliqué que La chambre vide est “une chanson de maman”, qui dit “l’impression éprouvée lorsqu’on se retrouve dans une chambre qui est encore comme une chambre d’enfant.” Carla Bruni détaille : “Mon fils est un jeune homme, qui est parti vivre et étudier sur le campus de Sciences Po Reims, ce dont je suis très heureuse évidemment”. Un choc auquel elle ne s’attendait pas, comme elle l’a expliqué à Paris Match : “Je ne m’attendais pas à sentir le goût du vide comme ça. Je ne suis pourtant pas la maman qui pleurniche au premier jour d’école. Mais quand je suis passée dans sa chambre vide et que j’ai vu que dix-neuf ans s’étaient envolés comme si une seconde et demie s’était écoulée, ça m’a fait tout drôle”.

Quant à la maternité, Carla Bruni a estimé que c’est “une affaire de place que l’on laisse à nos enfants.” Elle précise : “Les enfants prennent une place étonnante à laquelle des personnes comme moi ne sont pas du tout préparées. Je ne sais pas qui y est préparé d’ailleurs. En tout cas, ça prend bien la tête et le cœur, et quand ils partent vivre ailleurs, comme il se doit, la chambre soudain est vide, et on se dit que le temps passe”, a-t-elle ajouté sans cacher sa fierté, mêlée à la nostalgie.

Source: Lire L’Article Complet