Carole Bouquet : pourquoi elle ne portait pas de lentilles au début de sa carrière

Très myope, Carole Bouquet a expliqué à Augustin Trapenard dans Boomerang jeudi 21 janvier, pourquoi à ses débuts, elle ne portait pas de lentilles sur les plateaux de tournage.

Actrice renommée et figure du cinéma français, Carole Bouquet est depuis plusieurs années omniprésente sur les plateaux de tournage. Si elle enchaîne les films, elle a toutefois, au début de sa carrière, connu quelques désagrément, notamment la peur de voir la caméra, comme elle l’a expliqué à Augustin Trapenard dans Boomerang, jeudi 21 janvier. Et pour éviter d’être déstabilisée par cet "œil" constamment braqué sur elle, la comédienne a opté pour une solution : ne pas pas corriger sa myopie. Atteinte de ce trouble de la vision depuis plusieurs années, elle avait choisi de ne pas porter de lentilles, ni même de lunettes.

"Quand j’ai commencé à travailler je n’en mettait pas parce que j’avais très peur de la caméra, et je me disais que ça me protégeait de ne rien voir", confie-t-elle, précisant toutefois qu’elle ne voyait donc également pas les acteurs avec qui elle tournait, notamment leur bouche. C’est finalement son compagnon, Jean-Pierre Rassam et père de son fils Dimitri, qui lui a un jour suggéré de mettre des lentilles "pour voir à qui elle parle". Un conseil que Carole Bouquet a pris au sérieux, ce qui lui a notamment valu sa première nomination aux Césars, pour celui de la meilleure actrice dans un second rôle en 1984 pour Rive droite, rive gauche de Philippe Labro.

Cette phrase assassine de Claude Berri

Les débuts du succès pour Carole Bouquet, à qui un célèbre réalisateur avait pourtant prédit qu’elle n’obtiendrai aucun rôle dans sa carrière, et ce à cause de sa voix. "Avec une voix pareille vous ne travaillerez jamais", lui avait alors lancé Claude Berri lorsqu’elle était encore une jeune actrice, comme elle l’a confié dans le 20h30 le dimanche le 17 janvier dernier. Emission dans laquelle, elle avait également eu la surprise de revoir une photo d’elle enfant, entourée de sa mère, sa grand-mère et son arrière-grand-mère.

Source: Lire L’Article Complet