Caroline de Monaco : ses photos nues pour Karl Lagerfeld révélées

Dans un ouvrage contenant certains anecdotes croustillantes, le dernier perruquier de Paris, Denis Poulin, évoque une séance particulièrement osée.

Dans la famille princière monégasque, on demande… le troisième rang dans l’ordre de succession. Vous l’avez compris, il s’agit de Caroline de Hanovre. Celle qui avait cru lier son destin à celui du prince Ernst August (avant qu’un divorce soit prononcé en 2009) il y a plus de vingt ans est au cœur d’une petite révélation. Dans l’ouvrage qu’il consacre à ses prestigieux souvenirs, baptisé Le destin tient à un cheveu, le dernier Perruquier de Paris, un certain Denis Poulin, fait des confidences sur les éminences qu’il a été amené à rencontrer et côtoyer. Parmi elles, le regretté pape de la mode, Karl Lagerfeld. Le célébrissime couturier allemand, surnommé le Kaiser, mort le 19 février 2019, était un ami intime de la maman de Charlotte Casiraghi et aînée du défunt prince Rainier. Leur amitié s’est construite en 1973. Caroline de Monaco n’avait alors que 16 ans et pourtant elle allait devenir une fugace muse pour celui qu’on connaissait pour son look dandy, ses lunettes noires et ses inoubliables mitaines en cuire.

  • Interview de Taylor Kitsch pour John Carter

    Télé Loisirs

  • Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection du lundi 26 octobre au dimanche 1er novembre

    Télé Loisirs

  • Star Wars : les derniers Jedi

    Télé Loisirs

  • Tatie Danielle – 1 octobre

    Télé Loisirs

  • Animateurs les plus antipathiques du PAF : la réaction d'Arthur et Cyril Hanouna

    Télé Loisirs

  • Tout le monde veut prendre sa place : Nagui choqué par l'activité surprenante d'un candidat

    Télé Loisirs

  • On est presque en direct : gros malaise après une chanson de Laura Laune, Laurent Ruquier très gêné

    Télé Loisirs

  • Maïwenn : Laurent Ruquier en dit trop sur son film, elle le recadre sèchement, "mais vous êtes en train de tout dire !"

    Télé Loisirs

  • Michel Drucker : son ami Michel Boujenah donne des nouvelles rassurantes sur son état de santé

    Télé Loisirs

  • Mask SInger : Itzar Ituño (Lisbonne dans La Casa de papel), "star internationale", divise Twitter

    Télé Loisirs

  • GALA VIDÉO – Hugh Grant pète les plombs et insulte Boris Johnson

    Télé Loisirs

  • "Ça a fini à 7h du matin en caleçon" : Michel Boujenah raconte sa folle nuit avec Jean-Paul Belmondo

    Télé Loisirs

  • Nagui raconte comment il a dû mettre un coup de pression à Jon Bon Jovi à cause du comportement de "porcs" de ses techniciens

    Télé Loisirs

  • Thierry Ardisson : Sa vie de couple étonnante avec Audrey Crespo-Mara

    Télé Loisirs

  • Koh-Lanta. "Personne n'a jamais éteint ta flamme" : les aventuriers rendent hommage à Bertrand-Kamal

    Télé Loisirs

  • Garçon chiffon

    Télé Loisirs


  • Interview de Taylor Kitsch pour John Carter
    Interview de Taylor Kitsch pour John Carter


    Télé Loisirs


  • Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection du lundi 26 octobre au dimanche 1er novembre
    Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection du lundi 26 octobre au dimanche 1er novembre


    Télé Loisirs


  • Star Wars : les derniers Jedi
    Star Wars : les derniers Jedi


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Robe moulante et “slip” apparent…

Et c’est en toute confiance qu’elle a parfois posé pour lui. Car souvenez-vous, dans sa fringante jeunesse elle avait marqué les esprits par sa beauté et sa grâce au point de jouer les mannequins chevronnés. Et comme l’affirme Denis Poulin, c’est pour Lagerfeld que l’intéressée a acceptée de poser nue. Une séance photos méconnue dont il fait brièvement l’écho dans ses écrits. Outre le plus simple appareil, l’auteur se souvient de sa première impression à la vue d’une tenue pour le moins osée. On peut ainsi lire : “J’avais à présent mon atelier de perruquier et nous faisions une séance de photos pour Karl Lagerfeld. Il avait habillé Caroline en Mae West, avec une perruque blond platine dont j’étais le fournisseur. Comme une robe moulante, par définition, ça moule, celle en satin de Caroline laissait clairement deviner son slip”. En tant que perruquier très reconnu, il a d’ailleurs bien d’autres anecdotes croustillantes sur le gotha. Mais pour les connaître, il vous suffira cependant de vous en référer à son ouvrage.

Source: Lire L’Article Complet