Caroline Margeridon : pourquoi elle n'est pas prête d'enterrer la hache de guerre avec Pierre-Jean Chalençon

Autrefois complices sur le plateau d’Affaire conclue (France 2), Caroline Margeridon et Pierre-Jean Chalençon sont aujourd’hui fâchés. Et ils ne sont pas prêts de se réconcilier si l’on en croit l’acheteuse…

  • Caroline Margeridon
  • Pierre-Jean Chalençon

Caroline Margeridon et Pierre-Jean Chalençon semblent avoir mis leur amitié aux enchères. Et les deux acheteurs d’Affaire conclue, pourtant si complices lors des débuts du divertissement, ont beau faire grimper les prix, à coups de déclarations plus méchantes les unes que les autres, personne ne ressortira vainqueur de ce bras de fer. Si la première continue d’apporter sa griffe au succès de l’émission, son ancien acolyte a, lui, été évincé du programme en raison de ses nombreuses sorties de route. Et c’est depuis son trône de Napoléon que le féru de l’Empereur assiste à la nouvelle célébrité de l’experte, réticente à l’idée de rejoindre Affaire conclue. “Je n’ai plus de news d’elle ! La bonne copine lol. J’ai de nouveaux amis, mais il y a les ringards et les cafards, ça permet de nettoyer !”, sermonnait-il en juillet dernier sur les réseaux sociaux. Depuis, les deux anciens complices se sont adonné à une guerre des mots, voire une escalade de l’horreur.

“Je ne lui veux pas de mal mais je ne veux plus le voir”

Et la business woman en a rajouté une couche dans un entretien accordé à Closer, lundi 20 décembre 2020. Elle a ainsi confirmé ce que Sophie Davant regrettait lors d’une récente interview, à savoir la difficile gestion des égos des figures historiques de l’émission. Dans le cas de Caroline Margeridon, les choses sont au moins claires : pas question de se rabibocher avec son ancien collègue d’antenne. “J’ai été tellement choquée par ses propos à mon égard que j’ai définitivement tiré un trait sur lui, a-t-elle expliqué à nos confrères. “Je l’ai bloqué sur mon téléphone mais je sais qu’il essaie de tout faire pour que l’on se revoit. Je ne lui veux pas de mal mais je ne veux plus le voir.” Elle a désormais trouvé son équilibre entre sa carrière professionnelle et sa vie de famille bien remplie. Et ne trouve plus de raison pour renouer contact envers celui qui l’a trahie. “J’ai découvert dans le même temps qu’il s’amusait à m’insulter auprès de mes amis intimes allant même jusqu’à me traiter de s***** ou de p*** ! “, racontait-t-elle. Alors, affaire conclue ou enchère de dernière minute ?

A lire aussi : Sophie Davant : ce détail dont elle se “serait bien passée” dans “S Magazine”

Source: Lire L’Article Complet