Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart et Catherine Frot « n’ont pas la grosse tête » : cet acteur dithyrambique avec ses partenaires

Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart, Catherine Frot… Elles sont les actrices parmi les plus mythiques du cinéma français, mais rien dans leur attitude ne laisserait croire qu’elles en ont conscience. C’est ce que dévoile Vincent Dedienne, qui a travaillé avec chacune d’elles ces dernières années, au cinéma ou au théâtre.

Il aime les actrices, avec la ferveur d’un admirateur. Vincent Dedienne, comédien, humoriste, chroniqueur à ses heures perdues a eu la chance de travailler avec certaines des actrices les plus talentueuses du cinéma français au cours de son encore jeune carrière : Catherine Frot, Catherine Deneuve, Nicole Garcia ou encore Emmanuelle Béart, elles ont toutes partagé l’écran avec le Mâconnais. Et malgré leurs réputations, et leur stature d’actrices intouchables, Vincent Dedienne l’affirme à nos confrères de La Dépêche du Midi, ce mardi 21 septembre : aucune de ses partenaires d’un tournage n’a la vanité apparente : « Leur point commun, c’est qu’elles n’ont pas la grosse tête. Elles ont de la curiosité pour autre chose que pour elles-mêmes ou le cinéma.« 

Du tournage avec l’immense Catherine Deneuve, qui interprétait sa mère dans le film Terrible Jungle, sorti en 2020, Vincent Dedienne rapporte des conversations tout sauf prétentieuses : « Avec Deneuve, on a parlé chanson, jardinage, fleurs. » Une simplicité d’accès qui n’ont pourtant pas aidé le comédien, qui débute son deuxième seul-en-scène cet automne, « Un soir de gala« , à se sentir complètement à son aise sur les plateaux de tournage. Il les a pourtant fréquentés assidûment en assez peu de temps, lui qui enchaîne les films depuis 2018. « J’aime beaucoup le cinéma, mais je m’y sens un peu comme un débutant. Je n’ai fait qu’une dizaine de films, et beaucoup de seconds rôles. Je suis comme un touriste dans ce milieu.« 

« Regarder travailler ces gens qui m’ont fait rêver, quelle chance ! »

Un syndrome de l’imposteur qui ne se résorbe pas, malgré les occasions. Mais Vincent Dedienne n’accorde pas vraiment d’importance à ce malaise de débutant qu’il peut ressentir. Ce qu’il préfère conserver de ces expériences, sur les plateaux avec Catherine Deneuve ou Emmanuelle Béart, ou sur les planches avec Catherine Frot, c’est la « chance » de pouvoir observer et apprendre de ces actrices et acteurs talentueux et mythiques : « Je regarde travailler ces gens qui m’ont fait rêver quand j’étais jeune… Quelle chance !« 

Crédits photos : JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet