"C’est un poids terrible" : Julien Doré évoque sa drôle de superstition

Invite d’ Il n’y a pas que la vie dans la vie sur Europe 1, samedi 13 février 2021, Julien Doré s’est livré au jeu des confidences avec Isabelle Morizet. Et notamment sur l’une de ses superstitions lorsqu’il est en tournée.

  • Julien Doré

Rares sont les célébrités à faire autant preuve d’auto-dérision que Julien Doré. Que ce soit dans ses clips, plus loufoques les uns que les autres ou dans ses réponses tordantes à ses détracteurs sur les réseaux sociaux, le chanteur gardois n’hésite pas à se moquer de lui-même. Un art rhétorique que l’interprète de Coco Câline se plait à manier et utilise régulièrement dans les médias pour transmettre des messages. Ou alors simplement par pudeur pour déplacer le curseur d’une question jugée trop sérieuse. A quelques jours de la Saint-Valentin, le prince de la pop, lauréat d’une Victoire de la musique pour la meilleure création audiovisuelle, n’avait pas manqué de raconter ses déboires amoureux et le plus grand râteau de sa vie, lorsque l’élue de son cœur lui avait rappelé qu’ils étaient seulement amis. Mais le chéri de ces dames a plus d’un tour dans son sac et parfois quelques rituels étonnants.

Tournée, bière et briquet

Dans Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, samedi 13 février 2021, Isabelle Morizet, alias Karen Cheryl, a souhaité creuser le sujet pour comprendre l’univers du jeune homme, parti s’installer dans ses Cévennes natales avec ses chiens. Et celle qui a chanté avec Michael Jackson a été surprise d’entendre la drôle de superstition de son invité du jour. Avant de rendre l’antenne, elle a demandé à Julien Doré s’il était facile s’ouvrir une bouteille de bière avec un briquet. L’occasion pour ce dernier, hilare, de s’épancher sur cette étrange habitude. “C’est très facile”, a-t-il répondu. “Il faut préciser aux auditeurs que c’est une superstition de longue date. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi je me suis mis ça sur le dos. Mais, oui, si j’ai une bière en main, je vais toujours préférer l’ouvrir avec un briquet, par superstition, parce que c’est le geste dans la loge de tournée”. Et de poursuivre sur le même ton : “Sur la précédente tournée, j’avais cette superstition, à telle heure, d’ouvrir la même bière avec le même briquet tous les soirs. C’est un poids, c’est terrible. Au vu de son succès, il n’y a pas de raison que cela change !

A lire aussi : Julien Doré : son tacle bien senti à Roselyne Bachelot

Source: Lire L’Article Complet