Charlène de Monaco : sa dernière intervention chirurgicale s'est "très bien passée"

Lors d’un séjour en Afrique du sud en mai 2021, Charlène de Monaco a contracté une infection qui ne cesse de lui causer du tort depuis. Samedi 9 octobre 2021, le palais a confirmé à l’AFP que sa dernière opération s’était bien passée.

  • Charlène de Monaco
  • Albert de Monaco

C’est une infection des oreilles, du nez et de la gorge qui éloigne la princesse Charlène de Monaco du Rocher depuis plusieurs mois. En effet, en mai 2021, la femme du Prince Albert a contracté une infection en Afrique du sud, qui depuis, l’a contrainte à rester sur place. Déjà en juillet 2021, puis au mois d’août 2021, la mère de Gabriella et Jacques s’était faite opérée pour ce souci ORL, avant d’être, une nouvelle fois, hospitalisée en urgence au début du mois de septembre 2021, suite à des complications. Les médecins la pensaient depuis, sortie d’affaires. Ils s’étaient trompés. Le palais a annoncé vendredi 8 octobre 2021 qu’une nouvelle opération était prévue afin de débarrasser définitivement l’ex-nageuse de ses soucis de santé. Dès le lendemain, une source au sein du palais princier a fait savoir à l’AFP que l’opération de la princesse Charlène s’était « très bien passée« .

Charlène de Monaco, bientôt de retour sur le Rocher ?

« La princesse a subi une intervention vendredi qui s’est très bien passée. Cette intervention sous anesthésie générale est la dernière des interventions qu’elle devait subir à la suite de son infection ORL (oto-rhino-laryngologique). Elle est maintenant en observation pour 48 heures« , a déclaré auprès de l’agence cette fameuse source. Depuis plusieurs mois, et avec l’éloignement de la princesse Charlène de Monaco, les rumeurs étaient vives sur le Rocher. Les mauvaises langues parlant d’une possible séparation entre le Prince Albert et sa nageuse, mariés depuis 10 ans maintenant.

« Elle n’a pas quitté Monaco fâchée. Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou quiconque. Elle s’est rendue en Afrique du Sud pour réévaluer le travail qu’y accomplit sa Fondation et pour prendre quelques jours de vacances auprès de son frère et de ses amis« , a ainsi confié le Prince Albert II de Monaco, au magazine People, afin de faire taire la rumeur. Et d’ajouter avec fermeté toujours dans cette même interview : « Ce voyage ne devait à l’origine durer qu’une semaine, dix jours maximum. Et si elle y est toujours aujourd’hui, c’est parce qu’elle a eu cette infection qui a provoqué de nombreuses complications médicales« . On attend dorénavant la date officielle du retour de la princesse à Monaco.

Source: Lire L’Article Complet