Charles III : ce précieux diamant au cœur d’une controverse

En Afrique du Sud, l’un des joyaux de la Couronne britannique est au centre du débat. En effet, depuis la mort de la reine Elizabeth II, les appels se multiplient pour que le clan Windsor restitue le Cullinan I, un diamant de 530 carats figurant au milieu du spectre royal désormais porté par le roi Charles III.

En soixante-dix ans de règne, la reine Elizabeth II a accumulé bon nombre de biens appartenant directement à la Couronne britannique. Un patrimoine estimé par le magazine Forbes à 28 milliards d’euros. Devenu Charles III à la mort de sa mère, le nouveau souverain a donc hérité des attributs du pouvoir royal de la défunte Majesté. Couronnes, globes, épées, bagues, éperons, aubes, dalmatiques, bracelets… La collection de ces joyaux est considérée comme l’une des plus grandes et des plus précieuses au monde. Mais parmi ces merveilles, le sceptre à la croix datant de 1661 est au coeur d’une polémique. En effet, comme l’a rapporté CNN le 16 septembre, l’Afrique du Sud réclame aujourd’hui la restitution du diamant qui orne l’objet. Une requête au motif d’une acquisition non légitime.

Modifié en 1905 pour recevoir le Cullinan I (surnommé le Great Star of Africa, la grande étoile d’Afrique) et ses 530 carats, le sceptre de Charles III arbore le deuxième plus grand diamant taillé du monde après le Golden Jubilee. Et ce sont les autorités coloniales sud-africaines qui ont offert la pierre précieuse à Édouard VII en 1097. Un cadeau au clan Windsor jugé aujourd’hui illégitime. « Le diamant doit être rendu à l’Afrique du Sud avec effet immédiat. Les minerais de notre pays et d’autres pays continuent de profiter à la Grande-Bretagne aux dépens de notre peuple« , a déclaré Thanduxolo Sabelo, activiste du Congrès national africain (ANC), dans des propos relayés par Le Point. Un point de vue partagé par Everisto Benyera, professeur de politique africaine de l’université d’Afrique du Sud, interrogé par CNN : « Toute transaction coloniale est illégitime et immorale. Nous appelons au rapatriement pour tous les vols coloniaux, y compris le vol de la Grande Étoile d’Afrique. »

Calls are growing in South Africa for Britain’s royal family to return the world’s largest known clear-cut diamond in the wake of Queen Elizabeth II’s death.

"Our call is for repatriations for all colonial theft.” https://t.co/rPRqTg2Fpn

Le clan Windsor exempté de droits de succession

La famille royale n’a pas à rendre public le testament d’Elizabeth II. Par ailleurs, le clan Windsor est également exempté de droits de succession. Reste que Charles, devenu Charles III, est l’héritier principal de la défunte Majesté. Mais puisque le document restera dans le domaine privé, impossible de définir précisément le montant récupéré par le nouveau monarque. De son côté, le prince de Galles, William, va recevoir le duché de Cornouailles, “un ensemble de biens d’une valeur d’un milliard de livres qui appartient en propre à l’héritier du monarque”, a détaillé le New York Times. Alors, quid des autres membres de la monarchie ? “Il est probable que de petites sommes d’argent aillent à la famille proche, a assuré David McClure, auteur du livre The Queen’s True Worth.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !


  • Charles d’Angleterre

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet