Charlotte de Turckheim évoque son rapport à l'argent : "Mon père avait une conception particulière"

Samedi 5 juin 2021, Laurent Ruquier recevait dans On est en direct sur France 2 Charlotte de Turckheim. La comédienne et réalisatrice, d’origine noble, a évoqué les problèmes d’argent de sa famille.

  • Charlotte de Turckheim

Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs, Les Aristos ou encore Mince Alors… En quelques années, Charlotte de Turckheim, 66 ans, a su se construire une réputation solide de réalisatrice. L’ancienne comparse de Coluche, qui avait fait ses premiers pas sur les planches puis sur les grands écrans, est devenue une figure respectée du septième art. La maman de Julia Piaton, qui a toujours beaucoup utilisé ses origines nobles pour les inspirations de ses spectacles ou de ses films, a pourtant un rapport à l’argent bien différent de ce qu’on pourrait imaginer d’elle. C’est ce qu’elle a en effet montré le samedi 5 juin 2021 sur le plateau de l’émission On est en direct, l’émission de son ami Laurent Ruquier, sur France 2. En effet, Charlotte de Turckheim n’a pas hésité à évoquer les difficultés financières que sa famille avait connues alors qu’elle grandissait.

Charlotte de Turckheim abandonnée par son père quand elle était adolescente

“Vous faisiez partie des aristos qui galéraient”, a lancé Laurent Ruquier, rieur, en lisant quelques passages du livre Le dictionnaire de ma vie, que Charlotte de Turckheim était venue présenter. “Mon père avait une conception de l’argent qui était particulière. Lui ça le faisait rire d’ailleurs, nous, un petit peu moins”, a confirmé la sexagénaire. En février 2017, dans l’émission Le divan, présentée par Marc-Olivier Fogiel, Charlotte de Turckheim avait déjà évoqué ses rapports difficiles avec son papa. “On l’a vécu à la fois comme un abandon. Ça a été horrible, c’était extrêmement douloureux. Pour ma mère, ça a été très dur. Elle s’est retrouvée seule, avec quatre enfants dont la plus jeune avait quatre ans. Elle avait toujours travaillé dans la boite de son mari, sans qualification. Elle a dû tout recommencer à zéro à plus de quarante ans”, avait-elle confié concernant son départ du noyau familial, en 1968, alors qu’elle n’était encore qu’adolescente. De quoi l’inspirer pour ses nombreuses histoires portées sur grand écran.

Source: Lire L’Article Complet