Charlotte Gainsbourg : ces grands travaux enfin lancés en hommage à son père

Alors que le 2 mars prochain marquera le 30ème anniversaire de la mort de son père, Charlotte Gainsbourg a (enfin) reçu le permis de construire lui permettant de débuter les travaux du 5 bis rue de Verneuil, à Paris, qu’elle espère transformer en musée. Un projet qu’elle porte depuis près de vingt ans maintenant, rapporte Paris Match ce jeudi 18 février.

A propos de

  1. Charlotte Gainsbourg

  2. Serge Gainsbourg

Depuis la disparition de Serge Gainsbourg, le 2 mars 1991, le 5 bis rue de Verneuil suscite toujours autant de curiosité. Un intérêt qui n’a pas échappé à la fille de l’artiste disparu, Charlotte, qui, depuis près de vingt maintenant, espère transformer la maison de son père en musée. Découragée par des “tracas administratifs“, la comédienne avait cependant un temps mis son projet en suspens, révèle Paris Match, qui précise qu’elle a, cet été, monté une “société d’exploitation de l’annexe de l’hôtel particulier de Serge Gainsbourg” et fait l’acquisition de locaux situés à proximité afin de les transformer en billetterie.

Pour correspondre aux normes actuelles, “un ascenseur extérieur va être construit afin de permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite“, notent par ailleurs nos confrères. Et d’ajouter que le sous-sol de la maison sera aménagé en musée et agrandi pour l’occasion“, et ce, contrairement au premier étage, celui des chambres, que Charlotte Gainsbourg souhaite garder privé.

Le 5 bis rue de Verneuil, comme si Serge Gainsbourg venait “d’aller se coucher”

Si l’actrice espérait ouvrir en mars 2021, l’inauguration, retardée par la crise sanitaire, ne devrait cependant pas avoir lieu avant octobre 2021. Les fans de l’interprète de La Javanaise pourront alors découvrir l’antre de leur idole, restée inchangée depuis sa mort. Les objets sont intacts, on dirait qu’il vient juste d’aller se coucher”, déclarait récemment Jane Birkin au magazine Jack, et de conclure : “Ça fait trente ans que Charlotte s’occupe de tout, du chauffage, etc. C’est une enfant prodigue, elle a tout préservé comme dans La Belle au bois dormant”.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet