Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin : entre prises de tête et calinothérapie

Charlotte Gainsbourg est passée derrière la caméra pour réaliser un documentaire sur sa mère. Un projet au long cours, arrêté puis repris, où mère et fille se sont disputées pour mieux se retrouver.

A propos de


  1. Charlotte Gainsbourg


  2. Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg s’est lancée dans une aventure ambitieuse : un documentaire consacré à sa mère, Jane Birkin. Pendant quatre ans, la fille, l’oeil vissé derrière sa caméra, filme les aventures de sa mère entre concerts et escapades. “Le documentaire a pris forme de manière tellement hasardeuse et chaotique” explique-t-elle dans les colonnes de Libération ce 2 juin. Un projet compliqué à mener qui n’a pas été un long fleuve tranquille.

“Cela fait quatre ans que j’ai commencé à la filmer, puis j’ai arrêté parce que ça ne lui plaisait pas” confie Charlotte Gainsbourg. Jane Birkin s’est en effet opposée à la poursuite du projet. Une initiative jugée “impudique” par l’ex-compagne de Serge Gainsbourg. Mais sa fille ne baisse pas les bras : “je suis revenue à la charge” souligne-t-elle avant de finalement changer d’avis, après c’est moi qui allais mal, ça n’avait rien à voir avec elle, mais là, c’est elle qui m’a beaucoup aidée, et a été plus volontaire” souligne-t-elle.

“Je ne savais pas ce que ça allait donner”

Un tournage débuté au Japon, qui s’est poursuivi à New York où vit la chanteuse en passant par le refuge de Jane Birkin dans le Finistère. “Tout cela a fait qu’il y a tous ces moments très différents” explique la compagne d’Yvan Attal. Peu sûre d’elle, Charlotte Gainsbourg a beaucoup douté mais semble aujourd’hui satisfaite. “Je ne savais pas ce que ça allait donner. J’avais peur de ne pas avoir le bon bagage, la bonne éducation, de ne pas maîtriser les outils. Mais en fait, j’ai réalisé que je peux continuer à être instinctive. C’est un autre genre de film, pas très maîtrisé, mais ça marche” confie-t-elle.

Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin séparées pendant 6 ans

Dans les colonnes de Paris Match, Jane Birkin était revenue avec tendresse sur le projet initié par sa fille. “Je n’avais jamais imaginé qu’elle soit si curieuse de moi. Je savais la grande place que Serge avait dans sa vie, ainsi que le deuil et la douleur qu’elle a vécus. Mais je ne pensais pas qu’elle voulait savoir tant de choses sur moi… Un documentaire qui a indéniablement rapproché la mère et la fille, qui ne se sont pas vues pendant très longtemps.

“C’était aussi une excuse pour être ensemble, parce que nous avions été séparées pendant six ans. Elle avait eu besoin de partir à New York après la mort de Kate et je l’ai très bien compris. Mais je suis tombée malade, je n’ai pas pu aller la voir…” a poursuivi Jane Birkin. La mort de la photographe Kate Barry en 2012, un drame qui avait douloureusement ébranlé le clan. Ce documentaire a indéniablement permis à la mère et à la fille de se retrouver.

Crédits photos : GENGIS BORDENAVE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet