Chiara Mastroianni : comment elle continue à faire perdurer la mémoire de son père Marcello Mastroianni

Il y a près de 24 ans, Chiara Mastroianni perdait son père. Le mythique comédien Marcello Mastroianni décédait d’un cancer du pancréas, à l’âge de 72 ans. Sa fille a pris une touchante habitude pour que son père continue de l’accompagner malgré tout.

Chiara Mastroianni

Chiara Mastroianni n’a pas eu une enfance comme les autres. Déjà du fait de la notoriété de ses parents. Cela n’a pas toujours été évident pour elle d’être la fille de Catherine Deneuve et de Marcello Mastroianni. « Pendant toute la première partie de ma vie, je cherchais à faire oublier à tout prix qui étaient mes parents, pour pouvoir exister par moi-même. Au début de mon adolescence, je suis entrée en rébellion, je leur en voulais d’être célèbres, ça ne me créait que des ennuis : même avec les garçons, ça me foutait dans la merde », confiait-elle dans un éclat de rire à Libération. Mais également parce qu’elle a passé toute sa jeunesse entre deux avions. « Mes parents se sont séparés quand j’étais toute petite. Ma mère vivait en France, mon père en Italie, je partageais mon temps entre les deux pays, retrouvant mon père sur les plateaux de tournage, pendant les vacances, avant de rejoindre ma mère pour regagner le chemin de l’école », détaillait-elle dans L’Express.

Néanmoins, Chiara Mastroianni était « une enfant docile ». « J’étais l’obéissance absolue », confirme-t-elle dans les colonnes du magazine Elle ce vendredi 7 août. Et puis, il y a eu cette année 1996 qui est venue chambouler son existence. Chiara Mastroianni y a vécu l’une de ses plus grandes joies, et son plus grand malheur en quelques jours : à savoir la naissance de son fils et la mort de son père. C’est lors du Festival de Cannes que la comédienne a appris l’heureuse nouvelle. Ce qu’elle n’a pas manqué de partager avec son père, avec lequel elle montait les marches du Palais des festivals. « J’ai su que j’allais avoir un enfant juste avant de partir à Cannes et je n’ai pas résisté au fait de lui dire. Je n’aurais jamais dû », confiait-elle amusée, sur le plateau de C à vous. En cause ? Marcello Mastroianni a été (un peu trop) protecteur envers sa fille, alors âgée de 24 ans. « Il a passé la soirée à me dire ‘couvre-toi’, ‘mets un pull’, alors que j’avais une robe sublime », se remémorait-elle, avant de regretter : « J’avais l’impression d’avoir 12 ans. J’étais très exaspérée par ce côté adorable, mais bon, à cet âge-là, on n’a pas envie d’entendre ça ».

Marcello Mastroianni, toujours très présent dans le quotidien de sa fille

Milo Thoretton a finalement pointé le bout de son nez le 31 décembre 1996… soit douze jours après le décès de Marcello Mastroianni. Le mythique comédien est mort d’un cancer du pancréas à l’âge de 72 ans. 24 ans plus tard, il est toujours très présent dans le quotidien de sa fille. L’ex de Benjamin Biolay ne manque pas une occasion de visionner encore et encore ses films. « C’est une chance incroyable : Divorce à l’italienne, Mariage à l’italienne, tout ce qu’il a fait, entre autres avec Sophia Loren, les films à sketchs… », s’enthousiasme-t-elle auprès du magazine Elle. Mais surtout, elle « regarde aussi ses interviews ». « Quand je le vois dans une archive INA, il parle comme quand je l’ai connu, et même si on communiquait en italien, c’est comme un parfum, une évocation », explique-t-elle avec tendresse, avant de confier : « J’aime bien l’entendre discuter normalement, comme s’il était à la table d’à côté, juste là ». Une manière touchante de continuer à le faire exister, et de faire en sorte que ses enfants connaissent son illustre père.

Source: Lire L’Article Complet