Chris Brown est (encore) accusé d'avoir frappé une femme

Chris Brown est à nouveau sous le coup d’une enquête pour violence. D’après
TMZ, la police a été appelée au domicile du rappeur, à San Fernando, pour avoir « giflé » une femme. La plaignante affirme que l’artiste l’a frappée tellement fort qu’il a fait tomber son tissage capillaire.

Si les accusations sont graves, plusieurs sources affirment à la publication que la femme en question n’aurait aucune blessure sérieuse. Pour le moment, les autorités n’ont procédé à aucune arrestation.

Les poursuites pourraient tout simplement être abandonnées

Le chanteur n’a pas souhaité commenter cette nouvelle plainte, mais il ne serait pas plus inquiet que ça. Le média américain affirme, en effet, que les poursuites pourraient tout simplement être abandonnées, la gifle pouvant être considérée comme un simple délit et non un crime.

Chris Brown a un long historique de faits de violence envers les femmes. Il a notamment été condamné en 2009 pour avoir agressé sa compagne de l’époque
Rihanna après une dispute dans sa voiture. L’artiste avait plaidé coupable d’agression et de menaces criminelles. Il avait écopé d’une peine de travaux d’intérêt général, de cinq années de mise à l’épreuve et avait dû suivre des cours de sensibilisation aux violences conjugales. En 2016, l’édition américaine de Rolling Stone listait les faits connus d’agression envers les femmes de la part de Chris Brown depuis sa condamnation pour violences conjugales en 2009 : huit en sept ans.

Depuis, de nouvelles plaintes ont été déposées. En 2017, la justice lui a ainsi interdit d’approcher de son ex, Karrueche Tran, qui l’accusait de violence, menaces de mort et harcèlement. L’année dernière, il a réglé
à l’amiable une accusation de viol datant de 2018 en Californie, mais reste au cœur d’une
information judiciaire, également pour viol, à Paris suite à une plainte déposée en 2019.

Source: Lire L’Article Complet