Christophe Beaugrand visé par des messages homophobes : cet homme politique qui a attaqué l'animateur

Invité dans C à Vous jeudi 4 novembre 2021 sur France 5, Christophe Beaugrand a dévoilé le contenu d’un message homophobe reçu de la part d’une personnalité politique. Le journaliste, papa d’un petit garçon né d’une mère porteuse, n’a pas hésité à lui répondre.

  • Christophe Beaugrand
  • Ghislain Gerin

Christophe Beaugrand est la cible de messages de haine. Et ce depuis son plus jeune âge. Le journaliste de 44 ans était invité sur le plateau de C à Vous, diffusé sur France 5 jeudi 4 novembre 2021, à l’occasion de la Journée internationale contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Interrogé par Anne-Élisabeth Lemoine, l’ancien présentateur de Secret Story a fait la promotion de son livre intitulé Fils à papa(s) (Éd. Plon).

Dans cet ouvrage, il raconte avoir été le bouc émissaire de ses camarades d’école. « [J’étais moqué parce que j’étais un petit peu bouboule et que dès qu’on a une petite différence, on va dire, c’est directement une porte d’entrée pour les moqueries et puis, très rapidement, j’ai senti cette différence du fait d’être homosexuel, quand j’étais gamin. Les autres l’ont peut-être vu avant moi. J’avais peut-être un peu plus de sensibilité ou j’étais peut-être parfois un peu efféminé. (…) En tout cas je me faisais traiter de PD et de sale gros », a confié l’animateur de télévision.

Christophe Beaugrand attaqué par un ancien sénateur : « Vous avez commis des délits »

Malheureusement, des années plus tard, ce harcèlement continue. À travers la Toile, le père de famille qui a accueilli un petit garçon né d’une mère porteuse, avec son mari Ghislain Gerin, est visé par des messages homophobes. Et Christophe Beaugrand a attiré l’attention sur le fait que ces attaques proviennent souvent d’adultes. « Il ne faut pas se tromper, ce ne sont pas des gamins, ce ne sont pas des sales gosses qui écrivent ça. Ce sont des adultes, et c’est ça le plus dramatique. C’est ça qu’il faut comprendre. Au-delà des messages de gamins publiés, il y a des responsables politiques, il y a des responsables d’associations qui lancent l’émeute sur les réseaux sociaux », a-t-il souligné.

À ce sujet, Christophe Beaugrand a révélé avoir reçu un message de la part d’un homme politique. « Il m’est arrivé de recevoir des raids numériques dans la foulée de tweets écrits pour La Manif pour tous, qui me traite d’esclavagiste. Parce que je raconte mon histoire où on a eu notre petit garçon par mère porteuse. J’ai un ancien sénateur qui m’a envoyé un message il y a deux jours en me disant ‘Vous devriez finir en prison. Vous avez commis des délits. » Cette personnalité politique n’est autre que Yves Pozzo di Borgo. Et Christophe Beaugrand lui a répondu ceci : « Pour un ancien sénateur, vous connaissez quand même très mal le droit parce que je n’ai commis absolument aucun délit en fondant ma famille. » Des confidences déplorables…

Source: Lire L’Article Complet