Christophe Hondelatte : ce qu’il pense de Rachid M’Barki, le nouvel animateur de Faites entrer l’accusé

Faites entrer l’accusé s’apprête à revenir avec des numéros inédits présentés par Rachid M’Barki. Une nouvelle formule que Christophe Hondelatte, animateur historique du programme de faits divers, appréciera forcément un peu moins.

Christophe Hondelatte

A la grande déception de Frédérique Lantieri, Faites entrer l’accusé a quitté France 2. Le programme, récupéré par RMC Story, aura prochainement droit à une troisième version, cette fois-ci animée par Rachid M’Barki. Le journaliste de BFM TV a entamé le tournage de numéros inédits, en compagnie de l’indéboulonnable Dominique Rizet, tout récemment. S’il n’a évidemment pas encore vu le résultat, Christophe Hondelatte a tout de même donné son avis sur cette nouvelle mouture de l’émission qu’il a présentée avec brio de 2000 à 2011. Dans une interview pour TV Mag, il a évoqué Rachid M’Barki avec bienveillance, mais en apportant une précision essentielle à ses yeux : « Bonne chance à lui, même s’il ne fera pas, ni de près ni de loin, le travail que nous faisions avec Frédérique Lantieri, a-t-il prévenu. Il fait des plateaux, point barre. Il ne rencontrera jamais les protagonistes, comme nous avons eu la chance de le faire. »

Christophe Hondelatte commente le futur de Faîtes entrer l’accusé

Christophe Hondelatte et Frédérique Lantieri ont connu un Faites entrer l’accusé radicalement différent, avec plus de moyens et surtout plus de rencontres. « Interviewer Simone Weber, Chantal Van de Portaele, dont la petite fille a été tuée par Christian Van Geloven… Ce sont des trucs qui marquent un journaliste à vie, a expliqué Christophe Hondelatte à TV Mag. Une rencontre inoubliable. » Malheureusement, Rachid M’Barki ne vivra pas la même chose. « Lui ne va pas les rencontrer : il n’aura que la binette de Dominique Rizet, à qui il va poser des questions prévues et convenues. Globalement, c’est moins intéressant, a critiqué le présentateur vedette d’Europe 1. Ce qui m’a plu, dans Faites entrer l’accusé, c’est de rencontrer tous ces avocats, devenir ami avec Dupont-Moretti. De rencontrer tous ces magistrats, ces juges d’instruction, ces gendarmes. C’est ça le métier ! » Bref, rien à voir avec le simple poste d’animateur dont a hérité Rachid M’Barki, pourtant connu pour être un très bon journaliste dans les domaines de la police et de la justice.

Source: Lire L’Article Complet