Claude François et son goût pour les mineures "de 13 ans" : ces nouvelles accusations accablantes

Lundi 11 octobre 2021, RMC Story diffusait le documentaire La face cachée de Claude François : les secrets inavouables. Un documentaire qui révèle en détails le penchant « irraisonné » (et surtout illégal) du chanteur pour les mineures.

Restez informée

Claude François avait-il des « secrets inavouables » ? Mort le 11 mars 1978, il fait l’objet d’un documentaire diffusé lundi 11 octobre 2021, à 21h, sur RMC Story, intitulé La face cachée de Claude François : les secrets inavouables. Les téléspectateurs y ont découvert des témoignages glaçants au sujet du chanteur star. Une idylle avec une jeune belge âgée de 14 ans et survenue en 1977 choque particulièrement. En effet, leur liaison cessera alors que les parents de la jeune adolescente se rendent compte qu’elle est enceinte de six mois… La police belge avait contacté le commissaire de la brigade judiciaire de Versailles pour lui rapporter les faits. « Je reçois dans mon courrier une note d’une page et demi qui relate les faits avec deux petites photos d’identité d’une gamine, pour ne pas dire une enfant« , s’est souvenu le policier qui avait déjà par le passé reçu une notice d’Interpol au sujet de cas similaires. « Je ne suis pas chargé de faire une enquête, simplement de faire une audition de Claude François pour qu’il s’explique sur ces faits. Mais à ce moment là, je ne sais pas s’il s’agit d’une affaire sérieuse ou simplement de racontars. Je suis dans l’incertitude« .

Le comissaire n’ouvre pas d’enquête

C’est depuis le fameux Moulin de Dannemois que le commissaire interroge Claude François. « En voyant la photo, il avoue qu’il y a beaucoup de gamines qui viennent le voir régulièrement et que celle-ci en fait sans doute partie. Il est sur la réserve« , a-t-il expliqué avant d’admettre qu’ « il n’y a pas eu d’enquête approfondie« . Un constat choquant puisque les faits énoncés étaient « punissables » à l’époque, comme le relève le documentaire diffusé le 11 octobre. « On peut considérer que c’est de la prédation, ou que c’est juste un homme qui a profité d’une situation« , a relevé Anne-Claude Ambroise-Rendu, historienne interrogée par RMC Story. Si l’historienne affirme que juger les faits de l’époque avec le regard de notre époque serait faire preuve d’anachronisme, les journalistes du documentaire confirment que le chanteur avait un « goût irraisonné pour les jeunes filles parfois âgées de 13 ans à peine« .

Source: Lire L’Article Complet