Comment le Covid-19 a changé notre façon de conduire (et pourquoi c’est dangereux !)

Aux commandes de l’émission Le Live Toussaint mardi 9 novembre 2021 sur BFMTV, Bruce Toussaint et son équipe ont expliqué pourquoi les Français se montrent de plus en plus imprudents au volant depuis le début de la crise sanitaire.

Restez informée

Arrivée en France au mois de mars 2020, la crise sanitaire a profondément bouleversée les habitudes de la population. Par exemple, le télé-travail s’est progressivement mis en place dans les entreprises, afin de limiter les risques de transmissions du coronavirus entre les salariés d’une même société au bureau. Par ailleurs, le masque chirurgical, ou bien en tissu, s’est démocratisé dans l’espace public, toujours dans le but de freiner l’épidémie, qui repart malheureusement à la hausse depuis quelques jours au sein du pays. Régulièrement traitées dans les différents médias, les conséquences de la pandémie de Covid-19 en France ont fait l’objet d’un sujet plutôt insolite mardi 9 novembre 2021 sur BFMTV.

Dans le cadre de l’émission intitulée Le Live Toussaint, présentée par le journaliste Bruce Toussaint, la chaîne a révélé que la crise sanitaire avait également profondément modifié les habitudes des Français au volant, et ce pour le pire. Présente en plateau, la directrice de la communication et des relations institutionnelles du groupe Sanef, Christine Allard, a expliqué que les conducteurs utilisent de plus en plus leurs téléphones portables alors qu’ils sont sur la route, augmentant ainsi considérablement le risque d’accident. « Nous avons beaucoup d’automobilistes qui ont le téléphone à la main, et qui ont ce réflexe de considérer que la voiture, c’est un peu le prolongement du bureau« , a-t-elle souligné.

10% des conducteurs utilisant leurs téléphones au volant participent à des réunions ou des visio-conférences

« C’est une des conséquences du télé-travail, et c’est extrêmement dangereux« , a précisé Christine Allard. Selon une étude menée par la Sanef, qui exploite plus de 200 kilomètres d’autoroute en France, 54% des automobilistes qui utilisent leurs téléphones au volant répondent à un appel. Par ailleurs, 34% d’entre eux lisent ou écrivent des SMS, tandis que 10% participent à des réunions ou des visio-conférences. « Quand vous lisez vos SMS ou vos mails, vous ne regardez pas devant. Évidemment, vous pouvez avoir une trajectoire qui dévie, des réflexes qui sont allongés, et du coup c’est extrêmement dangereux« , a indiqué Christine Allard, avant de souligner avoir déjà vu quelqu’un jouer du saxophone en conduisant, ce qui a provoqué la stupéfaction de Bruce Toussaint.

Source: Lire L’Article Complet