“Complètement loufoque” : Isabelle et Patrick Balkany menacés d’expulsion, leur réaction cash

Condamnés ce lundi 9 janvier par la Cour d’appel de Paris, les époux Balkany se sont vus notifier entre autres la confiscation de l’usufruit de leur moulin de Cossy, à Giverny, où ils résident actuellement. Une mesure judiciaire qui paraît difficilement applicable aux yeux de leurs avocats.

Serait-ce un casse-tête judiciaire sans solution ? Ce lundi 9 janvier, les époux Balkany, ex-maire et première adjointe sulfureux de Levallois-Perret, ont été condamnés en appel à quatre ans et demi de prison pour Patrick Balkany et trois ans et demi de prison pour sa femme Isabelle, le tout assorti d’amendes conséquentes, alors que les Balkany se disent sans le sou, d’une peine d’inéligibilité et enfin d’une confiscation de l’usufruit de leur bien immobilier de Giverny, qu’ils occupent actuellement. Mais sur ce dernier point, le bât blesse.

Comme le révèlent nos confrères du Parisien dans un article de ce mardi 10 janvier, les époux, ensemble depuis 1976, ont mis en place un stratagème sur leur domaine, rendant la confiscation de l’usufruit de leur moulin de Cossy à Giverny difficilement applicable. En effet, les nus-propriétaires du bien immobilier ne sont pas les époux Balkany en eux-mêmes, mais leurs enfants. « Si l’État devient usufruitier, il ne peut pas vendre. Alors que veut-il faire ? Expulser Patrick et Isabelle Balkany ? Mais pour faire quoi du moulin ? Le louer ? interroge l’avocat des époux Balkany, Me Romain Dieudonné. Dans les faits, on ne voit vraiment pas comment cette confiscation serait mise en œuvre. C’est kafkaïen » a-t-il ajouté.

Contactée par Le Parisien pour connaître sa réaction face à cette décision de justice, Isabelle Balkany, qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche, trouve toute cette situation « complètement loufoque » et a confirmé la décision du couple de se pourvoir en cassation face à cette décision de justice, retardant ainsi la résolution de ce problème de quelques mois. Reste maintenant à savoir aussi quelle réaction aura la plus haute instance judiciaire devant la condamnation de la Cour d’appel.

⋙ Isabelle et Patrick Balkany : qui sont leurs enfants Alexandre et Vanessa ?

Isabelle Balkany : sa lettre alarmante à la justice

En octobre dernier, alors que les époux Balkany passaient justement devant le tribunal de la Cour d’appel, seul Patrick Balkany s’était présenté devant le juge. Isabelle Balkany, « à bout de forces » selon ses mots, avait fait parvenir une lettre via son avocat où elle se disait « trop faible » pour affronter non pas la justice, mais la vague médiatique déclenchée par cette affaire, et qu’elle préférait par conséquent ne pas se présenter. Une déclaration inquiétante mais qui n’a pas empêché la justice de condamner à nouveau les époux Balkany pour leurs actes.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Patrick Balkany

  • Isabelle Balkany

À découvrir en images

Isabelle et Patrick Balkany : qui sont leurs enfants Alexandre et Vanessa ?

Obsèques d’Andrée Sarkozy dite Dadue née Andrée Mallah, en l’église Saint-Jean-Baptiste à Neuilly-Sur-Seine. Le 18 décembre 2017



Autour de

Source: Lire L’Article Complet