Dans la peau de la "veuve noire", Lady Gaga relate ses "difficultés psychologiques" sur le tournage de "House of Gucci"

À l’occasion de la sortie du film House of Gucci en novembre, Lady Gaga pose nue pour le Vogue British du mois de décembre. L’artiste de 35 ans se livre au magazine anglais et revient sur ce tournage très prenant.

Brushing volumineux, tatouages visibles et corps au naturel. Lady Gaga pose nue pour le Vogue British du mois de décembre. La photo signée Steven Meisel laisse parler la peau de l’artiste : de la licorne tatouée sur sa cuisse, symbole de son album Born This Way, aux plis non retouchés en passant par les nombreuses roses visibles sur sa hanche, réalisées par la célèbre Kat Von D en 2008, la photo n’a rien d’anodin. Elle poursuit cette «ode à la différence» chère à l’artiste. Ce n’est pas la première fois que la chanteuse de 35 ans expose son corps au grand public, elle l’avait déjà fait en 2018 sur son compte Instagram.

https://instagram.com/p/CVyA8a9geSw

Dans ce numéro, Stefani Germanotta revient sur son expérience d’actrice dans House of Gucci. Après son rôle dans A Star is Born, Lady Gaga incarne ici un personnage réel : Patrizia Reggiani, l’ex-femme de Maurizio Gucci, l’héritier de la griffe. Une personnalité trouble et mondaine qui a été reconnue coupable, en 1998, d’avoir engagé le tueur à gages ayant abattu son ex-mari alors qu’il entrait dans son bureau à Milan un matin du printemps 1995.

« J’ai parlé avec un accent pendant neuf mois »

Lady Gaga a passé trois ans à travailler sur son rôle dans le film. «Je vais être totalement honnête et transparente : j’ai vécu comme Patrizia Reggiani pendant un an et demi. Et j’ai parlé avec un accent pendant neuf mois, même hors caméra», confie-t-elle solennellement au British Vogue. Au-delà de sa manière de parler, l’engagement de l’actrice est tel qu’elle va jusqu’à modifier son apparence et son mode de vie. «C’était presque impossible pour moi de parler avec l’accent en tant que blonde. Je me suis immédiatement teint les cheveux et j’ai commencé à vivre et à regarder comme si j’étais elle. J’ai également commencé à prendre des photos même si je n’ai aucune preuve que Patrizia était photographe. Mais c’était un exercice intéressant pour saisir ses intérêts dans la vie. J’ai remarqué que Patrizia aimait les belles choses. Si quelque chose n’était pas beau, alors je le supprimais.»

En vidéo, « House of Gucci », la bande-annonce

Lady Gaga a été prise par son personnage au point de perdre «contact avec la réalité». «J’ai eu quelques difficultés psychologiques à un moment donné vers la fin du tournage», explique-t-elle à Vogue. «J’étais soit dans ma chambre d’hôtel, vivant et parlant comme Patrizia Reggiani, soit sur le plateau de tournage, vivant et parlant comme elle. Je me souviens que je suis sortie avec un chapeau un jour en Italie pour me promener. Je n’avais pas fait de promenade depuis environ deux mois et j’ai fait une crise de panique. Je pensais que j’étais sur un plateau de tournage.»

Malgré ces troubles, l’actrice américaine le reconnaît : «Ce fut l’expérience d’une vie de faire ce film parce que chaque minute de chaque jour, je pensais à mes ancêtres en Italie et à ce qu’ils devaient faire pour que je puisse avoir une vie meilleure. Je voulais juste les rendre fiers.»

Source: Lire L’Article Complet