Dans "Zone Interdite", cette jeune femme veut ressembler à Rihanna et dépense une fortune !

Ce dimanche 15 janvier 2023, M6 mettra à l’honneur la chirurgie esthétique et ses dérives dans le nouveau numéro de "Zone interdite". Comme l’a précisé Télé-Loisirs, les journalistes se sont intéressés de près à Shérine, une jeune femme de 22 ans qui est prête à tout pour ressembler à Rihanna !

A ce jour, succomber à l’appel du bistouri n’est plus tabou. Chaque année, des milliers de personnes en quête du corps parfait franchissent le pas ! Les cabinets de chirurgie esthétique sont formels : majoritairement, leurs patients ont moins de 35 ans. Sur la Toile, des stars et anonymes rivalisent quant à leur incroyable plastique. Il est possible de retoucher ses lèvres pour 350 euros. En déboursant beaucoup plus d’argent, toute personne peut s’offrir des fesses bien rebondies.

Via le nouveau numéro de Zone interdite qui sera dévoilé le 15 janvier prochain, M6 va lever le voile sur cet incroyable business. Cette fois-ci comme l’indique Télé-Loisirs, Ophélie Meunier et ses collègues ont suivi une dénommée Shérine tout juste âgée de 22 ans. Pour 7500 euros, elle a pu changer la couleur de ses yeux. C’était son souhait le plus cher. Visiblement, cette dernière voulait ressembler à son idole Rihanna ! A l’international, la Barbadienne déchaîne les passions. Et elle inspire même ses admirateurs bien au-delà de la musique…

« Je suis choquée… »

Cette délicate intervention a été réalisée pour la première fois en France il y a 10 ans. L’opération de Shérine s’est déroulée dans une clinique spécialisée sous l’œil des caméras. Le jour J comme l’ont indiqué nos confrères, la principale intéressée a été accompagnée par l’une de ses amies. Dans la salle d’attente, la pression était à son comble. Sous anesthésie locale, la patiente a subi une kératopigmentation qui est en réalité un tatouage de la cornée.

La membrane a été découpée au laser puis un pigment qui correspond à la demande de la jeune a également été injecté. Au bout de quelques minutes, Shérine a pu observer le résultat : « Je suis choquée mais j’aime bien, je suis trop contente ». Mission réussie ! Mais à ce jour, d’innombrables médecins restent sceptiques quant à cette technique. « Une dizaine de d’ophtalmologues au monde ose pratiquer cette opération », explique Ophélie Meunier en voix off. Vous voilà prévenu.e.s…

N.B

à voir aussi :

Source: Lire L’Article Complet