David Hallyday pas tendre avec les complotistes : "Ils se sont substitués aux résistants"

Le mardi 12 octobre 2021, David Hallyday a livré une interview au journal La Provence. L’occasion pour le fils du chanteur Johnny Hallyday d’évoquer le confinement et les complotistes de la crise sanitaire.

  • David Hallyday

Souvenez-vous. Au mois de novembre 2020, David Hallyday sortait un album, Imagine un monde, qui parlait de façon claire de la pandémie de la Covid-19, du confinement et de tout ce que cela a engendré dans le monde. Au journal La Provence, le fils de Syvlie Vartan a déclaré ceci : « Cet album a été fait pendant le confinement. Il correspond à une rupture, un arrêt du monde. On n’avait jamais pensé que sept milliards d’êtres humains pourraient être confinés plus ou moins en même temps. Et il a fallu ne pas tomber dans la psychose », a-t-il déclaré, visiblement ému de revenir sur cette période si particulière.

Il faut dire que le chanteur au grand cœur ne garde pas un bon souvenir du confinement, bien au contraire. Le frère de Laura Smet se souvient d’une période « difficile », qu’il l’a « bouleversée » au plus haut niveau. « Mais je suis quelqu’un de positif. Je me suis dit : soit je me laisse abattre, soit je continue à être créatif et je ressors des choses que j’ai à l’intérieur », a-t-il confié à nos confrères de La Provence, mardi 12 octobre 2021. Après avoir été contrait de reporter des dates de sa tournée, le papa d’Ilona Smet est de retour sur les routes, à la rencontre de son public. Son but est simple : il souhaite transmettre un message fort sur l’avenir du monde, les enjeux écologiques et aussi les complotistes.

David Hallyday dézingue les complotistes

Interrogé par La Provence, le fils de Johnny Hallyday a accepté de revenir sur les nombreuses théories du complot autour de la Covid-19, des vaccins et la crise sanitaire dans son ensemble. Ce dernier en a profité pour tacler ceux qui n’ont de cesse de parler de la crise sanitaire. Il a également eu des mots durs envers les complotistes. David Hallyday a commencé par citer Rosa Parks, Gandhi, Martin Luther King qui sont pour lui « des résistants, des révolutionnaires ».

« Ils ont milité pour des grandes causes. Et ils ont un peu changé la face du monde. On a tendance à les oublier et je pense qu’il fallait remettre au jour leurs valeurs, surtout dans le monde d’aujourd’hui. Où, aux résistants, se sont substitués les complotistes. On a changé de monde », a-t-il conclu. Voilà qui a donc le mérite d’être dit.

Source: Lire L’Article Complet